Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Auto

Renault va investir un milliard d'euros dans la production de voitures électriques en France

Julie Thoin-Bousquié , ,

Publié le

Le groupe veut doubler les capacités de production de ZOE et de moteurs électriques. Le site de Douai rejoint la carte industrielle française de production électrique de Renault.

Renault va investir un milliard d'euros dans la production de voitures électriques en France
Renault surfe notamment sur le succès de la ZOE électrique.
© Renault

Renault mise gros sur l’électrique… avec comme centre de production, la France. Le constructeur a annoncé jeudi 14 juin son intention d’investir "plus d’un milliard d’euros" d’ici à 2022 dans le développement et la production de véhicules électriques dans l’Hexagone. "L'accélération de nos investissements en France pour le véhicule électrique va permettre d'améliorer la compétitivité et l’attractivité de nos sites industriels français", précise le PDG de Renault et de l’Alliance avec Nissan et Mitsubishi, Carlos Ghosn, dans un communiqué.

Dans le détail, le montant devrait profiter prioritairement à quatre sites, dont l’usine de Douai (Nord) dans laquelle une nouvelle plateforme électrique de l’Alliance devrait être introduite. Objectif: créer un "deuxième site de production Renault de véhicules électriques". Un bol d’air pour le site qui souffre de la forte demande mondiale en SUV, alors qu’il s’est spécialisé dans la production de voitures haut de gamme comme l’Espace, la Scenic et le Talisman.

A Flins (Yvelines), seule usine à produire la ZOE, les capacités de production devraient être doublées, tandis que la production de moteurs 100% électriques devrait carrément tripler à Cléon (Seine-Maritime), avant l’arrivée d’un moteur nouvelle génération à partir de 2021 sur place. En clair, les capacités de production à Flins passeront de 60 000 unités par an en 2018 à autour de 120 000, tandis que celles de Cléon grimperont à 240 000 en 2022, contre 80 000 à l’heure actuelle.

Succès de la ZOE en Europe

Dernier site à profiter de cette décision, Maubeuge. En charge de l’assemblage de l’utilitaire électrique Kangoo ZE, le site devrait bénéficier d’investissements pour assurer la production de la prochaine génération de Kangoo. En parallèle, Renault rappelle son intention d’embaucher 5 000 personnes en CDI en France entre 2017 et 2019, dont une partie pour alimenter la transition vers le véhicule électrique.

Grâce à des nouveaux investissements, le groupe a l’intention de conforter sa place privilégiée dans la vente de véhicules électriques. En Europe, Renault apparaît comme leader du marché avec la ZOE, qui s’est écoulée en 2017 à plus de 31 000 exemplaires. Le constructeur français indique détenir une part de marché de presque 24% pour l’année écoulée, grâce à des progressions de ses immatriculations à deux chiffres : 38% de hausse pour l’ensemble des ventes de voitures électriques, et 44% pour le seul modèle ZOE.

 

Réagir à cet article

Les entreprises qui font l'actu

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services.
En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

En savoir plus