Renault va céder sa participation dans Daimler pour se désendetter

PARIS (Reuters) - Renault a annoncé jeudi son intention de céder l'intégralité de sa participation dans Daimler afin d'accélérer le désendettement de sa division automobile.
Renault va céder sa participation dans Daimler pour se désendetter
Renault a annoncé jeudi son intention de céder l'intégralité de sa participation dans Daimler. /Photo prise le 19 février 2021/REUTERS/Stéphane Mahé

Dans un communiqué, le constructeur automobile français précise que cette cession par construction accélérée d'un livre d'ordres représente près de 16,5 millions d'actions Daimler, soit 1,54% du capital.

Au cours de clôture du titre Daimler jeudi à la Bourse de Francfort (72,09 euros), cela représente un peu plus de 1,18 milliard d'euros.

Le produit de cette cession permettra au groupe d'accélérer le désendettement financier de son activité automobile, dit Renault, selon lequel le règlement-livraison des actions doit intervenir au plus tard mardi prochain.

"Le partenariat industriel entre le Groupe Renault et Daimler est inchangé et n’est pas impacté par cette opération financière", précise le constructeur français.

Renault, Nissan et Daimler avaient conclu en 2010, sous l'égide de Carlos Ghosn et Dieter Zetsche, les dirigeants de l'époque, un système de participations croisées pour conforter leurs coopérations industrielles.

En 2016, Daimler a déjà transféré sur ses actifs retraite sa participation de 3,1% dans Renault-Nissan. Après l'opération annoncée par Renault, Nissan conserve pour sa part toujours environ 1,5% de Daimler.

BNP Paribas et HSBC Continental Europe agissent en tant que coordinateurs globaux et teneurs de livre associés dans le cadre du placement annoncé jeudi par Renault.

(Bertrand Boucey, Marc Angrand et Jean Terzian)

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Connecter start-up et grands groupes

Connecter start-up et grands groupes

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Thomas Ollivier, fondateur du Maif Start-up Club, répond aux questions de Christophe Bys. 

Écouter cet épisode

Le théâtre engagé et populaire de Samuel Valensi

Le théâtre engagé et populaire de Samuel Valensi

Samuel Valensi est un jeune metteur en scène engagé. Passionné de théâtre, il a décidé de quitter les bancs d'HEC pour écrire et mettre en scène. Il est...

Écouter cet épisode

Le Mans, capitale du son

Le Mans, capitale du son

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Olivier James nous emmène au Mans pour nous faire découvrir un écosystème surprenant : celui de l'acoustique. En quelques années, la...

Écouter cet épisode

Le design dans le monde d'après

Le design dans le monde d'après

L'ancien secrétaire d'Etat socialiste, Thierry Mandon, est président de la Cité du Design de Saint-Etienne. Dans ce nouvel épisode du podcast Inspiration, il présente la Biennale...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

ETABLISSEMENT FRANÇAIS DU SANG.

Technicien de Maintenance en Matériel / Equipement H/F

ETABLISSEMENT FRANÇAIS DU SANG. - 27/06/2022 - CDI - BORDEAUX

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS