Renault troque emplois contre compétitivité

Afin de respecter son objectif de 6 % de marge en 2009, Renault prévoit plusieurs milliers de suppressions d'emplois dans ses sites d'Europe de l'Ouest.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Renault troque emplois contre compétitivité
C'est maintenant officiel. Comme nous l'annoncions dans l'Usine nouvelle du 22 mai, Renault renonce à certains des objectifs de son contrat 2009 et revoit, en particulier ses objectifs de vente à la baisse. Tout n'est cependant pas noir. Encore loin des 6 % annoncés pour 2009, le constructeur réalise sur le premier semestre une marge opérationnelle de 865 millions d'euros, soit 4.1 % du chiffre d'affaires, et selon Carlos Ghosn, le meilleur résultat jamais réalisé par la marque dans les mois précédant le renouvellement de la Mégane. Cependant, contrairement à Peugeot qui présentait hier ses résultats du premier trimestre sur un ton optimiste, le président de Renault a ménagé ses arrières en se montrant, volontairement alarmiste. « Le marché est si fragile que j'éviterai de me lancer dans des prévisions. Mais si comme l'ont annoncé mes concurrents, la baisse des ventes européennes se limite à 4% sur 2008, nous pourrons être satisfaits, et rassurés. »

Des ventes revues à la baisse

En attendant, il revoit d'ores et déjà ses objectifs de ventes 2009 de 3.3 millions à 3 millions. Le recul portera pour moitié sur l'Iran « qui accumule les problèmes », et sur le marché européen qui subit de plein fouet la hausse des prix du pétrole et la baisse de pouvoir d'achat. « Ce réajustement est juste réaliste. Il ne s'agit pas de remettre en cause le contrat 2009, mais de le réadapter. D'ici à la fin de l'année prochaine, notre objectif est de nous imposer, comme prévu, comme le plus rentable et le plus compétitif des constructeurs généralistes européens. » Le succès de la Logan et ses quelques 6 % de rentabilité, et le lancement de la nouvelle Mégane n'y suffiront alors pas. Pour compenser la baisse prévue du chiffre d'affaire sans remettre en cause ses objectifs de marges, Renault annonce une réduction de 10 % de ses couts de structure, autrement dit de ses effectifs.

Sandouville supprime une équipe

Comme l'ont déjà fait massivement PSA ou VAG, Renault va drastiquement couper dans ses effectifs en Europe de l'Ouest, en se basant sur un plan de départ volontaires. Pour Thierry Moulonguet, Directeur financier de Renault, le nombre de départs n'est pas fixé. Il pourrait osciller, selon les accords avec les syndicats et la réaction des employés, entre 4700 et 6000. Plombé par les mauvais résultats de la Laguna, Sandouville sera le premier site touché. Après une nouvelle semaine de chômage technique début septembre, l'usine conservera ses deux lignes, mais passera dès novembre à une équipe, ce qui supprimera quelques 1000 emplois. Si la situation du marché ne s'améliore pas, celle de Flin qui produit la Clio pourra subir le même sort. Interrogé sur l'avenir de Sandouville, Carlos Ghosn a précisé que rien n'était décidé, mais qu'il pourrait être envisageable de reconvertir le site haut de gamme du groupe dans la production de véhicules électriques ou de petits utilitaires. Sans plus de précisions, ni d'échéance.

Anne Léveillé

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER Economie Social et management
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes... Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS