Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Auto

Renault teste le reconditionnement domestique des batteries de ses véhicules électriques

Cédric Soares , , , ,

Publié le

Renault et le fabricant de solutions de stockage d’énergie solaire Powervault ont annoncé, lundi 5 juin, la signature d’un partenariat. Des batteries du constructeur automobile seront à l’avenir, reconditionnées pour intégrer le système de récupération électrique. Un premier test portera, dès juillet, sur 50 unités.

Renault teste le reconditionnement domestique des batteries de ses véhicules électriques
Renault a annoncé, lundi 5 juin, la signature d'un partenariat avec Powervault, fabricant de solutions de stockage d'énergie phtovoltaïque. Les batterie du constructeur seront reconditionnée dans les systèmes de conversation d'électricité.
© Jacky Naegelen / Reuters

Renault s’apprête à tester un nouveau dispositif de reconditionnement des batteries de ses véhicules électriques. Le constructeur automobile français a annoncé, lundi 5 juin, la signature d’un partenariat avec Powervault. Le britannique conçoit des systèmes de stockage domestique d’énergie solaire. Un premier test sera déployé à échelle réduite au Royaume-Uni.

 A partir de juillet, 50 unités de stockage, fabriquées à partir de batteries automobiles seront mise en circulation Le test sera mené avec des clients de l’opérateur M&S Energy ainsi que des locataires de logement sociaux et des écoles du Sud-Est du pays.

Une durée de vie des batteries allongée de 5 à 10 ans

L’enjeu s’avère stratégique pour les deux parties. Le reconditionnement permet, selon  Renault, d’allonger la durée de vie des batteries avant de devoir les recycler. Leur durée vie varie entre 8 à 10 ans en circulation. En fin de cycle, ces dernière disposent encore de d’une capacité importante. Le constructeur estime, entre 5 et 10 ans, la durée de la  seconde vie de ses batteries dans un système Powervault.

 Pour le britannique, l’utilisation de batteries reconditionnées va réduire de 30% le coût d’utilisation de sa technologie. L’expérimentation lui permettra également de tester la réaction, des clients équipés de panneaux solaires, au stockage d’énergie. Le marché potentiel est estimé à 842 000 foyers au Royaume-Uni.

 

Réagir à cet article

1 commentaire

Nom profil

12/06/2017 - 21h41 -

Quid de Nissan, membre de l'Alliance avec Renault, précurseur et leader du VE et premier à se préoccuper de la deuxième vie des batteries Li-Ion des VE?
Répondre au commentaire
Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Les entreprises qui font l'actu

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle