Renault se renforce sur le marché des véhicules d'occasion en ligne

Le constructeur Renault et sa filiale RCI Bank and Services ont annoncé mardi 14 septembre une prise de participation au capital de la société allemande Mobility Trader. Cette dernière exploite la plateforme de vente en ligne de voitures d'occasion heycar, qui s'apprête à se lancer en France.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Renault se renforce sur le marché des véhicules d'occasion en ligne
La plateforme heycar a été créée par Volkswagen et Daimler. /Photo prise le 9 septembre 2021/REUTERS/Stéphane Mahé

Devant le dynamisme du marché de la voiture d'occasion, les constructeurs automobiles ne veulent pas rester les bras croisés. PSA, devenu depuis Stellantis, peut compter sur l'apport d'AramisAuto, dans lequel l'ancien groupe au Lion a pris dès 2016 une participation à hauteur de 70% du capital. Renault et sa filiale RCI Bank and Services, spécialisée dans le financement et les services automobiles, ont pour leur part annoncé mardi 14 septembre vouloir prendre une participation au sein de Mobility Trader.

Cette société allemande détient la plateforme heycar, créée par Volkswagen et Daimler en 2017, en coopération avec l'association des concessionnaires allemands. Le succès de ce site a rapidement dépassé les frontières de l'Allemagne : il a conquis le Royaume-Uni en 2019, puis l'Espagne en 2020. Disposant aujourd'hui d'un catalogue de 380 000 véhicules issus de 5 000 concessionnaires de différentes marques, heycar souhaiterait se lancer bientôt en France, ce qui expliquerait le rapprochement avec Renault.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Avant la fin de l'année

Le groupe ne précise pas l'ampleur de la prise de participation, mais indique dans un communiqué que le stock de véhicules d'occasion de ses propres concessionnaires sera bien sûr mis en ligne sur la plateforme. Par ailleurs, Renault explique vouloir apporter au projet le fonds de commerce de Carizy, une start-up française elle-même dédiée à la vente de voitures d'occasion entre particuliers, qu'il avait rachetée en 2018.

« Dans la lignée de Re-Factory - le projet de reconversion de l'usine de Flins en un site dédié à l'économie circulaire de la mobilité - nous entendons, à travers ce partenariat, renforcer la compétitivité de notre réseau de vente sur l'ensemble de la chaîne de valeur du véhicule d'occasion : de l'approvisionnement à l’après-vente en passant par le reconditionnement, la commercialisation et la vente de financements et de services », a commenté le PDG Luca de Leo dans le communiqué. Avant cela, il faudra obtenir le feu vert des autorités compétentes, mais Renault estime que cette opération devrait être réalisée au cours du quatrième trimestre 2021.

Avec Reuters (Rédigé par Jean-Stéphane Brosse, édité par Nicolas Delame)

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER Auto et Mobilités
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes... Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS