Renault se lance dans le stockage énergétique grâce aux batteries de voitures électriques

Le groupe Renault lance Advanced Battery Storage, une solution de stockage stationnaire d’énergie basée exclusivement sur des batteries de véhicules électriques. Les premières installations seront réalisées début 2019 dans deux usines françaises et un site allemand.

Partager
Renault se lance dans le stockage énergétique grâce aux batteries de voitures électriques
Le Groupe Renault annonce le lancement d’Advanced Battery Storage

Le groupe Renault a annoncé mardi 25 septembre le lancement d’Advanced Battery Storage, une solution de stockage stationnaire d’énergie basée exclusivement sur des batteries de véhicules électriques. Pour cela, il s’est associé à différents acteurs : la Banque des Territoires, le groupe japonais Mitsui, The Mobility House et Demeter, via le Fonds de Modernisation Ecologique des Transports.

Ce dispositif est conçu à partir d’un assemblage de batteries de voitures électriques de secondes vies et d’un complément de batteries neuves, le tout compilé dans des containers. Il permettra à terme de stocker au moins 60 MWh.

Le moindre écart entre consommation et production d’électricité est susceptible de déclencher des perturbations pouvant déstabiliser la fréquence de l’électricité domestique (50 Hz), explique Renault dans un communiqué. L’objectif d’Advanced Battery Storage sera de gérer ces écarts à un instant t, afin d’augmenter la part des sources renouvelables dans le mix énergétique.

"Cet assemblage unique donnera au système Advanced Battery Storage la possibilité de libérer ou d’absorber, quasiment instantanément, une puissance de 70MW. La forte puissance et la capacité importante de notre solution nous permettront de répondre efficacement à la majorité des sollicitations du réseau" estime Nicolas Schottey, directeur de programme Nouveaux Business Energie du groupe Renault.

Les premières installations prévues pour début 2019

La recharge intelligente s’effectue quand l’offre d’électricité est plus abondante que les besoins, et s’interrompt quand la demande d’électricité est supérieure à l’offre au sein du réseau. Avec la recharge réversible, les véhicules peuvent injecter de l’électricité dans le réseau lors des pics de consommation, et servir d’unités de stockage temporaire d’énergie.

Même après sa "vie automobile", une batterie de véhicule pourra ainsi être réutilisée dans le stockage d’énergie stationnaire, pour répondre aux besoins en énergie de maisons, bureaux, immeubles, et points de charge de véhicules électriques.

Les premières installations de Renault seront réalisées début 2019 dans ses usines de Douai (Nord) et Cléon (Seine Maritime) et dans une ancienne usine à charbon en Rhénanie-du-Nord-Westphalie. La capacité de stockage sera étendue jusqu’à compter 2 000 batteries de voitures électriques, espère le groupe automobile. Le dispositif aura alors atteint le seuil des 60 MWh, équivalent à la consommation journalière d'une ville de 5 000 foyers.

SUR LE MÊME SUJET

Sujets associés

NEWSLETTER Energie et Matières premières

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un...

Écouter cet épisode

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe. 

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos...

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez des produits et des fournisseurs

Energies renouvelables

Capteur solaire - CR 110

KIMO INSTRUMENTS

+ 240 000 Produits

Tout voir
Proposé par

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

TOLIER FORMEUR P3 H/F

- 21/09/2022 - CDI - PONTOISE

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

75 - ICF LA SABLIERE

Accord-cadre à bons de commandes travaux TCE spécifique PMR Ile de France

DATE DE REPONSE 01/01/1970

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS