Quotidien des Usines

Renault Sandouville construira bien un véhicule utilitaire

, , , ,

Publié le

Investissement

En visite le 27 novembre à l'usine Renault de Sandouville en Seine-Maritime, le directeur général délégué du constructeur automobile, Patrick Pélata a confirmé la construction d'un véhicule utilitaire de grande série sur le site industriel à partir de 2013. En attendant cette échéance le numéro deux de Renault a indiqué que serait lancée la construction de l'Espace phase 3 et de la Laguna phase 2. Ces deux modèles haut de gamme étant les seuls désormais fabriqués dans l'usine normande par les quelque 2 500 salariés y restants. Et pour donner du baume au coeur aux troupes, Patrick Pélata a précisé « qu'en France, Espace est leader de son segment et Laguna seconde berline moyenne supérieure la plus vendue, devant toutes les concurrentes allemandes ». Tout en reconnaissant que « ces deux segments ont en fort recul depuis 10 ans, avec une situation aggravée par la crise ce qui a conduit la direction du groupe à programmer un véhicule utilitaire à Sandouville ».

En revanche l'usine ne fabriquera pas à l'avenir le remplaçant de Laguna dont la construction sera assurée en Corée du sud par Samsung. Concernant au remplacement de l'Espace, «rien n'est encore décidé et nous espérons que Sandouville sera retenue même si la direction a indiqué qu'elle cesserait la fabrication des hauts de gamme en France », commente Fabrice Leberre, délégué CGT. Ce dernier espère aussi voir se concrétiser une autre information : monsieur Pélata prévoit la fabrication à hauteur de 100 000 véhicules par an du Trafic, un chiffre permettant de stabiliser les volumes fabriqués à Sandouville, mais si les négociations avec Opel pour qu'il devienne partenaire du Trafic se concrétisait cela représenterait des volumes plus importants, et une arrivée d'argent pour préparer l'industrialisation de ce véhicule, qui va nécessiter des investissements conséquents ».

De notre correspondant en Normandie, Patrick Bottois

PARU ! L'édition 2009-2010 de « L'ATLAS DES USINES » vient de sortir. Ce hors-série annuel de « L'Usine Nouvelle » propose le classement de 3 753 sites de production de plus de 80 salariés implantés en France. Vous pouvez déjà le commander à notre librairie en ligne en cliquant ici.

Réagir à cet article

2 commentaires

Nom profil

01/12/2009 - 11h46 -

Et voila, sous couvert de soient disant surcapacités et d'implantation sur de nouveaux marché (Chine, Russie, Corée) Renault (mais aussi bientôt PSA) dévoile leur réelle stratégie; confiner ses sites français dans des niches au potentiel incertain, avec une réduction significative de leurs effectifs. On peut craindre à moyen terme que tout ceci permette de justifier leur fermeture avec un impact social réduit. L'écran de fumée s'est déchiré, la prochaine gamme sera majoritairement produite hors de France, sans oublier d'entrainer bien sur, équipementiers et sous traitants dans cette aventure hors des frontières Européennes. Que sont devenues les promesses faites en 2008 pour sauver l'industrie et les emplois en France?
Répondre au commentaire
Nom profil

01/12/2009 - 03h51 -

Etonnant ! Le haut de gamme, qui compte tenu des marges élevées, serait moins pénalisé par les couts de fabrication de sandouville qu'un bas de gamme ou un VU, sera certainement très contraint dans sa nécessaire diversité si il est fabriqué dans la lointaine Corée.
Répondre au commentaire
Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte