Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Auto

Renault résiste mieux que PSA à la rechute du marché automobile français

, , , ,

Publié le

Après une légère reprise du marché automobile français en juillet, les immatriculations de voitures neuves ont plongé de 10,9% au mois d'août, selon les derniers chiffres publiés par le Comité des constructeurs français d'automobiles (CCFA). PSA Peugeot Citroën voit ses ventes reculer de 17,3%, Renault résiste mieux avec une progression de 1,7%. Avec une baisse cumulée de 8,7% sur les huit premiers mois de l'année, le CCFA prévoit désormais un recul de 8% sur l'ensemble de l'année, après -14% en 2012.

Renault résiste mieux que PSA à la rechute du marché automobile français © D.R. - Renault

Les immatriculations de voitures neuves ont plongé de 10,9% en données brutes en août en France, effaçant leur timide reprise de juillet (+0,9%), selon des chiffres publiés ce lundi 2 septembre par le Comité des constructeurs français d'automobiles (CCFA). Au total, seulement, 85 565 véhicules particuliers ont été immatriculés le mois dernier.

A nombre de jours ouvrés comparables, la baisse est ramenée à 6,7%. Le mois d'août 2013 comptait en effet un jour ouvré de moins qu'en 2013.

PSA en baisse de 17,3%, Renault en hausse de 1,7%

Chez les constructeurs français, si PSA Peugeot Citroën a perdu 17,3% de ventes sur un an (ses deux marques enregistrent un recul similaire) le groupe Renault a de son côté grignoté 1,7%. A noter que Dacia, la marque low-cost de Renault qui tire habituellement les ventes du groupe, enregistre un recul de 5,8% en août.

Avec 68 120 unités écoulées, la Clio IV reste le véhicule le plus vendu depuis le début de l'année, devant la Peugeot 208 vendue à 62 876 exemplaires.

Les constructeurs étrangers font grise mine

Pour les constructeurs étrangers et à l'exception de l'américain General Motors (marques Opel et Chevrolet) ou de l'italien Fiat, tous les autres groupes présents sur le marché français ont vu leurs ventes reculer le mois dernier.

Volkswagen voit par exemple ses ventes plonger de 24,3%. Sous le coup d'une suspension de l'immatriculation de certains de ses modèles en France, Mercedes ne peut que constater les dégâts : une chute de 39% de ses ventes au mois d'août.

Baisse de 8,7% sur les huit premiers mois de l'année

Sur huit mois, la chute des immatriculations sur le marché français atteint 9,8% en données brutes et 8,7% à nombre de jours ouvrables comparables. Sur l'ensemble de l'année, la baisse peut être contenue à -8%, après -14% en 2012, prévoit le CCFA.

"Il ne faudrait pas qu'il y ait une forte baisse en septembre ou en octobre", où les ventes sont généralement importantes, avec les journées portes ouvertes, a souligné un porte-parole du CCFA.

Julien Bonnet

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Les entreprises qui font l'actu

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle