Renault reprend les activités de R&D françaises d'Intel dans le logiciel embarqué

En s'emparant des activités de R&D dans le logiciel embarqué basées en France d'Intel, leader mondial des semi-conducteurs, la marque au Losange réalise le doublé. Le constructeur accélère clairement dans la voiture connectée, et redore son blason dans son pays d'origine où il vient sauver des emplois.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Renault reprend les activités de R&D françaises d'Intel dans le logiciel embarqué
Le centre R&D d'Intel à Sophia-Antipolis

Le groupe automobile français l'avait promis, entre 2017 et 2019, environ 3 000 salariés seraient recrutés en CDI dans l'Hexagone. Avec l'annonce de ce mercredi 24 mai, ce sont 400 emplois de plus à ajouter au compteur de la marque au Losange. En effet, Renault vient de confirmer le rachat des activités recherche et développement en France d'Intel dans les logiciels embarqués. Cet accord, dont le montant n'a pas été dévoilé, devrait permettre au constructeur d'accélérer son développement dans le véhicule autonome.

Dans le cadre de la transaction, Renault acquiert le savoir-faire des ingénieurs le leader mondial des semi-conducteurs. Plus spécifiquement, il met la main sur les logiciels de connectivité et les solutions embarquées développés par l'américain dans ses centres français de Sophia-Antipolis et de Toulouse. Renault va ainsi pouvoir se renforcer dans les domaines tels que les services personnalisés de mises à jour à distance, autonomes et en temps réel sans intervention extérieure, a-t-il expliqué dans un communiqué.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Sauvetage d'une activité en péril

Par cette opération, le constructeur français confirme également sa volonté de poursuivre, et développer, ses activités sur le territoire. Après s'être engagé le week-end dernier à augmenter ses commandes auprès de l'équipementier GM&S Industry de la Souterraine (Creuse), menacé de liquidation judiciaire, Renault fait coup double en reprenant la majeure partie des activités qu'Intel voulait supprimer. "Le groupe continue ainsi de soutenir l'innovation et le développement économique en France", a souligné Carlos Ghosn, le patron de la marque cité dans le communiqué.

Intel a posé son enseigne sur la technopole de Sophia Antipolis (Alpes-Maritimes) en 2011 en reprenant la division Wireless Solutions d’Infineon, travaillant sur les modems et les mobiles du géant américain du processeur. Son centre de R&D à Sophia Antipolis emploie aujourd'hui près de 400 personnes, plus une centaine de sous-traitants. L'américain a annoncé en juin 2016 la fermeture de ses cinq centres de R&D français conformément à son plan de restructuration mondial . Renault, qui a précisé n'acquérir les activités des centres que de Sophia-Antipolis et de Toulouse, ne sauvera pas les emplois hors-logiciels embarqués des deux centres, ni ceux des antennes de Montpellier, Aix et Rennes.

Acquisition directe d'une activité prometteuse

L'accord entre Renault et Intel, qui devrait être définitivement bouclé dans le courant du deuxième trimestre, est également significatif en termes de stratégie. Le constructeur automobile ne se contente pas de nouer un partenariat avec le fabricant de semi-conducteurs, il va beaucoup plus loin. Intel a conclu des accords commerciaux et partenariats stratégiques avec des constructeurs et équipementiers automobiles, dont BMW, Daimler, Hyundai, Infiniti, Jaguar, Kia, Lexus, Mini Cooper, Rolls Royce, Toyota et Tesla. Et sur l'année 2016, il a obtenu un volume de commandes d’une valeur de 1 milliard de dollars de clients dans l’automobile. Renault, en rachetant directement l'ingénierie d'Intel dans le domaine, montre clairement son intention de figurer parmi les poids lourds sur le segment des véhicules autonomes.

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER Auto et Mobilités
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS