L'Usine Auto

Renault, PSA : confrontés aux mêmes difficultés, les résultats diffèrent

Pauline Ducamp , , , ,

Publié le

Les deux constructeurs français unt publié leurs résultats semestriels cette semaine.

Renault, PSA : confrontés aux mêmes difficultés, les résultats diffèrent © D.R. - PSA

Dans un contexte européen troublé, Renault et PSA ont dévoilé cette semaine leurs résultats pour le premier semestre. Sans surprise, les résultats de Renault sont un peu plus encourageants que ceux de PSA, mais les comptes ne sont pas mirobolants. PSA affiche une baisse de 5,3% de son chiffre d’affaires, à 29,6 milliards d’euros, quand Renault affiche une baisse de 1,3%, à 20,93 milliards d’euros. La capitalisation boursière des deux groupes est cependant bien différente : quand Renault avoisine les 10 milliards d’euros, PSA est recémment tombé sous les 3 milliards.

Les deux constructeurs perdent tous les deux du cash en 2012, mais quand Renault perd 200 millions d’euros sur un semestre, PSA brûle cette somme en un mois. Conséquence directe de ces difficultés : PSA a enregistré un résultat net dans le rouge : - 819 millions d’euros. A contrario, Renault reste dans le vert,  avec un résultat net de 786 millions d’euros.

Internationalisation

Les deux groupes souffrent cependant des mêmes difficultés, avec un marché européen déprimé et une guerre des prix qui réduit les marges sur les véhicules. Pour redresser leurs divisions automobiles en berne, les deux constructeurs s’appuient sur des stratégies différentes. PSA compte sur les bons résultats réalisés par l’équipementier Faurecia et par sa filiale logistique Gefco. La maison de la Grande Armée a entrepris une vente de ses actifs (dont une majeure partie de Gefco) et benéficie des bons résultats de sa banque PSA finance.

La banque c’est aussi une solution qui rapport à Renault, le succès du livret d’épargne ZestO. Mais la marque au losange bénéficie surtout de son développement international. La contribution financière de Nissan soutient positivement depuis plusieurs semestres les comptes de Renault. La forte présence de la marque au losange, via sa gamme low-cost, assure aussi à Renault une croissance des ventes dans les pays émergents. Renault bénéficie également de sa base industrielle Euromed, en Turquie, Roumanie et Maroc, tandis que PSA a perdu en 2012 les 400 000 ventes réalisées en Iran. La maison de la Grande Armée ne dispose que de deux usines dans les pays de l’Est à Trnava (Slovaquie) et à Kolin (République Tchèque). PSA espère bénéficier à terme de l’alliance avec General Motors pour assurer ses arrières en cas de difficultés en Europe.

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Les entreprises qui font l'actu

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte