L'Usine Santé

Renault prolonge la fermeture de son unique usine chinoise à cause du coronavirus

, , , ,

Publié le , mis à jour le 03/02/2020 À 12H35

Renault a annoncé le 3 février prolonger la fermeture de son usine à Wuhan (Chine). L'épidémie de coronavirus qui a déjà fait 362 morts a débuté dans cette ville.

Renault prolonge la fermeture de son unique usine chinoise à cause du coronavirus
Première et unique usine de Renault en Chine, le site de Wuhan avait ouvert en 2016. /Photo d'archives/REUTERS/Darley Shen
© Darley Shen

Les usines françaises vont rester fermées plus longtemps que prévu à Wuhan (Chine), épicentre de l'épidémie de coronavirus. Lundi 3 février, Renault a annoncé qu'il prolongerait l'arrêt de son site de production. Le même jour, le bilan de l'épidémie est passé à 362 morts et 17 200 personnes infectées, dépassant désormais l'épidémie du SRAS en 2003.

Fermeture prolongée jusqu'au 13 février

Renault va prolonger jusqu’au 13 février la fermeture de son usine de Wuhan, a déclaré une porte-parole du constructeur automobile français. Ce site, qui emploie environ 2 000 personnes, devait rouvrir au départ le 10 février.

"La décision est de suivre les préconisations des autorités locales et la date qu'elles ont donnée", a dit la porte-parole de Renault. Les autorités de la province du Hubei, dont Wuhan est la capitale, ont prolongé les congés du Nouvel An chinois du 2 au 13 février en raison de l'épidémie.

Renault n'est pas la seule société française basée à Wuhan. La ville représente un véritable bastion pour l'industrie automobile et de nombreuses entreprises françaises y sont installées. PSA avait déjà annoncé vendredi 31 janvier qu'il prolongerait jusqu'au 14 février la fermeture de ses trois sites d'assemblage de véhicules de Wuhan.

Un site ouvert en 2016

Première et unique usine de Renault en Chine, le site de Wuhan avait ouvert en 2016 en partenariat avec le groupe chinois Dongfeng. En 2018, 16 500 Renault Kadjar et 31 300 Renault Koleos étaient sorties des lignes de production.

L'usine compte un peu moins de 50 expatriés basés à Wuhan. Toutefois, selon une porte-parole de Renault, "la grosse majorité" se trouvait "hors de Wuhan" lorsque la ville a été placée en quarantaine.

Avec Reuters (Gilles Guillaume et Bertrand Boucey, édité par Jean-Michel Bélot)

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte