Renault progresse, PSA plombé par Opel... Découvrez les chiffres du marché automobile européen de novembre 2019

Les immatriculations de voitures neuves ont augmenté de 4,5 % en novembre en Europe, selon l'Association des constructeurs européens d'automobiles (ACEA). Sur l'ensemble de l'année, les ventes deviennent presque stables par rapport à 2018.

Partager
Renault progresse, PSA plombé par Opel... Découvrez les chiffres du marché automobile européen de novembre 2019
Les constructeurs français affichent des performances contrastées à la fin de l'année 2019.

Pas de syndrome de dépression automnale pour le marché automobile européen. Les immatriculations de voitures neuves ont augmenté de 4,5 % en novembre avec 1 210 860 véhicules vendus dans les pays de l’Union européenne et de l'Association européenne de libre-échange (Islande, Norvège et Suisse). Il s’agit de la troisième hausse mensuelle consécutive selon des données de l’Association des constructeurs européens d’automobile (ACEA) révélées mardi 17 décembre.

La France retrouve le niveau de 2018

Le secteur automobile pourrait finir l’année 2019 avec une autre bonne nouvelle (relative) : faire peut-être aussi bien qu’en 2018, même si l’entrée en vigueur des normes antipollution WLTP avait alors provoqué une dégringolade des ventes. Sur les 11 premiers mois de l’année, le marché enregistre un très léger repli de 0,3% avec 14 585 602 voitures immatriculées.

Selon l’ACEA, la bonne performance du mois de novembre s’explique en grande partie par les ventes exécrables de novembre 2018 liées au WLTP. Presque tous les principaux marchés européens affichent des immatriculations en hausse entre novembre 2019 et novembre 2018 : +0,7 % pour la France, +2,2 % pour l’Italie, +2,3 % pour l’Espagne et +9,7 % pour l’Allemagne, de loin de le pays le plus dynamique. Le Royaume-Uni enregistre en revanche une contre-performance de -1,3 %. Sur la période janvier-novembre, la France est presque stable à -0,2 %.

Renault reste dynamique

Côtés constructeurs, les résultats sont à nouveau contrastés. Avec 122 011 voitures vendues, Renault reste dynamique (+4,1 %) grâce à la marque au losange et sa nouvelle Clio (+11,3 %). Dacia est en moins bonne forme (-7,2 %) en novembre et sur la période janvier-novembre le groupe français enregistre un repli de 0,8 %.

PSA, deuxième entreprise du marché européen devant Renault, roule toujours au ralenti. Ses immatriculations diminuent de 7,9 % à 173 076 unités. La marque Peugeot affiche un repli de 1,2 % tandis que Opel-Vauxhall chute de 22,1 %. La part de marché du groupe tombe ainsi de 16,2 % à 14,3 %. Sur les onze premiers mois de l’année, les livraisons de PSA diminuent de 1,2 %.

Volkswagen dans le vert

En Allemagne, la bonne forme de Volkswagen ne se dément pas. Le premier constructeur du marché européen enregistre la deuxième meilleure performance avec des ventes en hausse de 13,4 % (312 116 unités). Presque toutes les marques sont performantes : VW (+9,3 %), Audi (+39,4 %), Seat (+11,4 %) et Porsche (+282,9 % avec 7 973 unités). Sur les onze premiers mois de l’année, les immatriculations du groupe progressent de 2 %.

BMW passe dans le rouge avec 86 018 immatriculations (-0,1 %) mais reste stable sur la période janvier-novembre (+0,1 %). Daimler enregistre 88 733 immatriculations pour une hausse de 7 %. Le groupe allemand est également performant sur les onze premiers mois de l’année à +3,6 %.

Résultats ternes pour FCA

Fiat-Chrysler Automobiles (FCA), qui pourrait dévoiler un protocole d’accord de fusion avec PSA dès le 17 décembre, affiche toujours des résultats ternes. Le constructeur italo-américain voit ses ventes diminuer de 1,6 % en novembre (67 739 voitures) et de 8,7 % sur la période janvier-octobre.

Le groupe américain Ford est dynamique en novembre (+3,4 %, 73 969 unités) mais décroche sur l’année de -2,9 %.

Quelles sont les pire et meilleure performances ?

Chez les constructeurs japonais, Toyota est toujours dans le vert à la fois en novembre (+6,7 %, 61 338 immatriculations) et sur la période janvier-novembre (+3,7 %). Nissan ralentit à -3,6 % en novembre (26 438 unités) et enregistre un important repli de 22,7 % sur l’année. C’est de loin la pire performance tous constructeurs confondus sur la période janvier-novembre tandis que la meilleure revient à Mazda (+4,7 % pour 228 808).

Le constructeur japonais Mazda s’offre également la plus belle performance en novembre avec 22 671 immatriculations (+27,9 %). En novembre, le groupe Jaguar Land Rover connaît le plus fort repli (-15,4 %, 17 031 unités).

SUR LE MÊME SUJET

Sujets associés

NEWSLETTER Auto et Mobilités

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

Tous les événements

LES PODCASTS

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un écosystème résilient, composé essentiellement...

Écouter cet épisode

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe.

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos sociétés.

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu ses installations.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

BUREAU VERITAS

Chargé de Certification Clients Production Bio (F-H-X)

BUREAU VERITAS - 21/01/2023 - CDD - Valence

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

75 - TOULOUSE BUSINESS SCHOOL

Travaux de maintenance, réparation et rénovation sur le campus parisien de TBS Education

DATE DE REPONSE 03/03/2023

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS