Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Auto

Renault pris en défaut de vigilance

Myrtille Delamarche , , , ,

Publié le

Renault pris en défaut de vigilance
Renault se fournirait en cobalt auprès de mines où travailleraient des enfants.

Le constructeur de la Zoé est le plus mal classé des constructeurs automobiles (BMW, Daimler, Fiat-Chrysler, General Motors, Renault, Tesla et Volkswagen) étudiés par Amnesty International dans son rapport sur le cobalt, intitulé «?Ces enfants qui travaillent pour nos batteries?» et publié le 15?novembre. Le groupe chinois BYD, à la fois le premier constructeur mondial de batteries et de véhicules électriques, obtient un plus mauvais score encore, mais se retrouve classé parmi les fabricants de batteries. Plus de 50?% du cobalt mondial provient de République démocratique du Congo, où de nombreux enfants travaillent dans les mines artisanales. Seul français parmi les 27?industriels de quatre secteurs figurant dans ce rapport, Renault a obtenu sur les cinq critères évalués deux mentions «?aucune action?» et trois «?minimal?» (l’avant-dernier niveau sur une échelle de quatre). Samsung et Apple sont les industriels les mieux notés par Amnesty pour leurs efforts de vigilance et de transparence sur leurs approvisionnements en cobalt. Ce rapport est une réévaluation, deux ans après un premier rapport intitulé «?Voilà pourquoi on meurt?». ?? 

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Les entreprises qui font l'actu

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle