Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Auto

Renault va recruter 1 400 CDI de plus que prévu jusqu’en 2019

, , ,

Publié le , mis à jour le 16/04/2018 À 16H53

Infos Reuters Le groupe Renault prévoit d’augmenter le nombre de recrutements en contrats à durée indéterminée (CDI) en France et injecte 15 millions d’euros supplémentaires dans la formation.  

Renault va recruter 1 400 CDI de plus que prévu jusqu’en 2019
Le groupe Renault a annoncé lundi qu’il prévoyait d’augmenter le nombre de recrutements en contrats à durée indéterminée en France sur la période 2017 à 2019.
© Denis Balibouse

Renault veut embaucher 1 400 CDI supplémentaires jusqu’en 2019. Dans un communiqué publié lundi 16 avril, le constructeur français a annoncé avoir signé avec les syndicats un avenant à l’accord CAP 2020, le "contrat d'activité pour une performance durable" de Renault signé en janvier 2017. Cette annonce fera donc passer le nombre de recrutements en CDI entre 2017 et 2019 à 5 000 embauches, contre une prévision initiale de 3 600. Objectif: recruter "les compétences de demain en France", indique le fabricant automobile.

L’avenant a été signé par la CFDT, la CFE-CGC et FO. Dans un communiqué, ce dernier syndicat se félicite d’avoir obtenu "l’équilibre positif des effectifs en tenant compte du potentiel des départs dans le cadre de la dispense d’activité". La CGT a en revanche refusé de signer l’avenant, comme elle l’avait déjà fait pour l’accord initial. L’organisation met en avant le fait que les embauches ne sont pas supérieures aux nombres de départs au sein de Renault, et ne permettent donc pas les de compenser.

15 millions pour la formation

Ce nouvel accord prévoit de développer en outre des aménagements de fin de carrière. Le groupe propose aux personnes volontaires de tous métiers, avec plus de cinq ans d’ancienneté, de bénéficier d’une dispense d’activité jusqu’à trois ans avant la date prévue de leur retraite à taux plein. Au cours de ces trois années, le salarié reçoit un salaire équivalent à 75% de la rémunération moyenne calculée sur la base des douze derniers mois.

L’entreprise va enfin injecter 15 millions d’euros supplémentaires pour renforcer son plan de formation. La somme vient s’ajouter aux 220 millions déjà engagés pour la formation des collaborateurs. Avec cette somme, Renault indique vouloir renforcer les compétences de l’ingénierie en France et renforcer la digitalisation des usines françaises. Le groupe s’adapte à la transformation de l’automobile avec le développement des voitures électriques et l’arrivée programmée du véhicule autonome.

Avec Reuters

 

Réagir à cet article

Les entreprises qui font l'actu

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services.
En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

En savoir plus