Renault performant à l'international, toujours faible en Europe

Les ventes à l’international au premier semestre 2012 atteignent un niveau record avec une progression de 14,3 % grâce au succès en Russie et au Brésil. En Europe, les ventes baissent de 14,9 %.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Renault performant à l'international, toujours faible en Europe

Les résultats du constructeur français Renault au premier semestre 2012 viennent d'être rendus publics. Avec 1,3 million de véhicules commercialisés dans le monde, les ventes du groupe Renault baissent de 3,3 % par rapport au premier semestre 2011. La part de marché s’établit à 3,3 %, en baisse de 0,3 point.

Repli de 15 % en Europe et en France

En Europe, les ventes du Groupe sont en baisse de 14,9 %. Trois raisons sont évoquées : la baisse marquée des marchés, notamment français, la stratégie de défense de marge unitaire et la restructuration de l'offre commerciale en Grande-Bretagne. Renault a fait le choix de mener une guerre des prix avec ses concurrents, quitte à rogner sur ses marges.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

En France, les ventes du groupe Renault se contractent de 15,2 %. Selon le groupe, c'est la conséquence d'un premier trimestre 2011 accéléré par les dernières livraisons des véhicules concernés par la prime à la casse, et d’un marché plus faible que prévu. La marque Renault reste leader des segments A, B et C avec Twingo, Clio III et Mégane et Scénic Collection 2012.

Renault creuse l'écart avec les autres constructeurs sur l'électrique. La marque est d’ores et déjà leader du marché en Europe avec 31,4 % de pénétration, grâce à Fluence et Kangoo Z.E.

Des ventes record à l'international

A l’international : le groupe poursuit avec succès sa stratégie de croissance avec un volume de ventes record de 620 306 véhicules (+ 14,3 % par rapport au 1er semestre 2011). Un chiffre éloquent pour le groupe français : 47 % des ventes du groupe sont réalisées hors d’Europe (contre 39 % au 1er semestre 2011).

"Ce succès valide la stratégie d’internationalisation de l’entreprise. Cette offensive n’a pas totalement compensé la baisse de nos ventes en Europe, où dans des conditions de marché difficiles, nous avons privilégié la défense de nos marges", a déclaré Jérôme Stoll, directeur commercial du groupe.

Le Brésil et la Russie, terres promises pour les constructeurs automobiles, n'offrent pas les mêmes perspectives pour la marque. Renault continue sa conquête du Brésil, deuxième marché du groupe, avec un volume en hausse de 37,3 % et une part de marché record de 6,8 % (+ 1,9 point) grâce au succès de Duster et de Sandero phase 2.

En Russie, dans un marché en croissance, Renault poursuit son offensive. Avec des ventes en hausse de 28,6 %, soutenues par le succès de Logan, Sandero et Duster, la marque devient la 1ère marque importée et la 2e marque du marché à 6,8 % de pénétration (+ 0,8 point).

Du côté de l'Asie, en Corée du Sud, Renault accuse une baisse des ventes de 41,7 %. Le groupe subit de plein fouet la concurrence des constructeurs coréens.

Les perspectives pour 2012

La croissance du marché automobile mondial devrait se poursuivre avec une hausse de 5 % en 2012 avec des évolutions contrastées : croissance hors d’Europe, et baisse du marché européen de -6 % à -7 %. Le marché français, pour sa part, devrait être en baisse de -10 % à - 11 %.

Renault a lancé pas moins de 5 véhicules au premier semestre 2012 : Twizy, Pulse, Talisman, Lodgy et Dokker. Une offensive produit qu'elle compte poursuivre au second semestre avec la sortie de la Clio 4 en septembre. En France, Renault mise aussi sur le low-cost pour s'en sortir. Mais c'est une stratégie à double tranchant, car les véhicules Dacia font directement concurrence aux véhicules de la marque-mère.

"Les conditions sont en place pour que le Groupe Renault poursuive sa croissance internationale au second semestre. Dépasser le volume de ventes mondiales de 2011 dépendra néanmoins pour une large part de l'évolution de l'environnement économique et financier européen encore très incertain à ce stade", a déclaré Jérôme Stoll.

Partager

NEWSLETTER Auto et Mobilités
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS