Renault parvient à placer Thierry Bolloré dans la nouvelle gouvernance de Nissan

Renault et Nissan ont enfin trouvé un accord le 20 juin sur la nouvelle gouvernance du constructeur automobile japonais. Le directeur général de Renault, Thierry Bolloré, finira par intégrer l'un des puissants comités du conseil d'administration de Nissan.

Partager
Renault parvient à placer Thierry Bolloré dans la nouvelle gouvernance de Nissan
Nissan prévoyait à l'origine que seul Jean-Dominique Senard, président de Renault, puisse intégrer un des comités, et pas le directeur général Thierry Bolloré.

Renault votera en faveur de la nouvelle gouvernance de Nissan à l'assemblée générale du groupe japonais mardi 25 juin. Les deux partenaires ont finalement trouvé un accord jeudi 20 juin sur la représentation de Renault dans les puissants comités du conseil d'administration du constructeur nippon.

Thierry Bolloré intègre le comité d'audit

Le constructeur automobile français, premier actionnaire de Nissan avec une participation de 43,4%, avait menacé le 10 juin de ne pas voter la réforme de la gouvernance de son partenaire si celui-ci n'acceptait pas que Renault siège à plus d'un comité.

Nissan prévoyait à l'origine que seul Jean-Dominique Senard, président de Renault, puisse intégrer un des comités, et pas le directeur général Thierry Bolloré. Renault menaçait donc de s'abstenir à l'AG du 25 juin, ce qui aurait bloqué de fait l'adoption de la réforme, pour laquelle une majorité des deux tiers est nécessaire.

Le compromis trouvé entre Renault et Nissan prévoit que Jean-Dominique Senard siège au comité des nominations tandis que Thierry Bolloré, directeur général de Renault, intégrera le comité d'audit.

Renault se dit satisfait

"Le groupe Renault accueille avec satisfaction la décision de Nissan d'accorder aux deux représentants de Renault un siège dans les comités du conseil de Nissan, qui seront présentés à l'assemblée générale des actionnaires le 25 juin prochain", déclare Renault dans un communiqué publié jeudi 20 juin.

Un porte-parole du groupe au losange a précisé que Renault voterait donc la réforme de la gouvernance que Nissan a engagée pour tourner la page de l'affaire Carlos Ghosn.

"L'accord ainsi trouvé sur la présence de Renault dans la nouvelle gouvernance de Nissan confirme l'esprit de dialogue et de respect mutuel qui existe au sein de l'alliance", a ajouté Renault.

Tourner la page de l'affaire Carlos Ghosn

La création des nouveaux comités de Nissan a été décidée après l'arrestation en novembre 2018 au Japon de l'ancien patron du constructeur japonais et de l'alliance Renault-Nissan, Carlos Ghosn, accusé de malversations financières qu'il conteste.

Renault craignait que la nouvelle structure de gouvernance, qui comprend notamment des comités statutaires composés d'administrateurs pour la plupart indépendants, dilue son influence sur le groupe japonais.

Les liens entre Nissan et Renault, fragilisés par l'affaire Ghosn, ont été une nouvelle fois mis à l'épreuve par le projet, avorté début juin, de rapprochement entre le groupe au losange, dont l'Etat français détient 15%, et le constructeur italo-américain Fiat Chrysler Automobiles (FCA).

Avec Reuters (Avec Maki Shiraki et Naomi Tajitsu à Tokyo, édité par Bertrand Boucey)

Sujets associés

SUR LE MÊME SUJET

NEWSLETTER Auto et Mobilités

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Joindre les deux bouts

Joindre les deux bouts

Dans cet épisode d'Industry Story, Guillaume Dessaix revient sur la grève du Joint Français qui au début des années 70 a enflammé la Bretagne.

Écouter cet épisode

La vision d'un manager... de brigade en cuisine

La vision d'un manager... de brigade en cuisine

Dans le Podcast Inspiration, Cyril Bosviel, chef à l'institut Paul Bocuse à Lyon, répond aux questions de Christophe Bys. Il revient sur ses débuts, son parcours de chef cuisinier mais...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 18/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Détectez vos opportunités d’affaires

78 - St Germain en Laye

Entretien de linge de table dans les bâtiments communaux

DATE DE REPONSE 04/02/2022

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS