Renault-Nissan renforcent leurs partenariats dans l'électrique

Leclerc et la CREA s'ajoutent à la longue liste des partenaires de Renault dans le domaine des véhicules électriques.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Renault-Nissan renforcent leurs partenariats dans l'électrique

L’Alliance Renault-Nissan multiplie les partenariats tendant à promouvoir ses véhicules électriques attendus pour l’année 2011. Le dernier est en date a été scellé le 11 octobre avec le groupe de distribution Leclerc, pour l’installation d’infrastructures de recharges sur les parkings des centres commerciaux. « Plus il y aura de relais comme ceux-là, plus les gens s’ouvriront à l’idée de pouvoir parcourir plus de 150 kilomètres et plus ils franchiront le pas de l’électrique », a expliqué Patrick Pélata, à la tête du constructeur. L’accord porte sur l’équipement de 50 centres en borne de recharge rapide et lente dès 2011, avec un objectif sur le plus long terme de 500 (d’ici à 2015).

A l’occasion du Mondial de l’auto, le groupe a signé avec EDF un accord visant au recyclage des batteries et à la mise en place d’offres communes pour les futurs conducteurs des véhicules électriques. Renault s’est déjà rapproché d’autres groupements d’entreprises comme le consortium Mobi.e au Portugal ou Istanbul Enerji à Istanbul dans le même but

Avec les villes aussi

Parallèlement à l’accord avec Leclerc, le constructeur a signé une convention de partenariat avec la Communauté d'agglomération Rouen-Elbeuf-Austreberthe (CREA) pour le déploiement de véhicules électriques. Là encore, la mise en place d’infrastructures de recharge est au cœur de l’accord qui comprend aussi la mise à disposition d’une quarantaine de véhicules électriques à compter de mars 2011 dans les 71 communes de l’agglomération, la première de France par la taille. La CREA possède un fort tissu industriel dans le domaine de l’automobile, avec par exemple le site de Renault Cléon ou le siège du pôle de compétitivité mondial MOV’EO.
L’Alliance n’en est pas à ses débuts en termes de partenariats avec des villes. Séville, Sao Paulo, Madrid, Houston ou Wuhan, collaborent toutes dans le développement des véhicules électriques Renault.

Autant d’initiatives pour tenter de doper le marché du véhicule électrique, que le patron de l’Alliance, Carlos Ghosn, estime à 10% en 2020.

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

  • Recherche le contact d'un décideur ou d'une entreprise industrielle

    RENAULT CLEON
ARTICLES LES PLUS LUS