Renault ne fait pas de chantage, assure Carlos Ghosn

Sur France 2, ce jeudi 24 janvier, le PDG du constructeur automobile Renault a voulu éteindre le feu déclenché par une mention contenue dans le document remis aux syndicats.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Renault ne fait pas de chantage, assure Carlos Ghosn

"A défaut (de trouver un accord) l’engagement de ne pas fermer de sites ne pourrait être tenu des fermetures de site seraient inéluctables", précise Renault dans le document remis aux syndicats et que L’Usine Nouvelle s’est procuré.

Chantage de la part du constructeur ? "Mais non !", a rétorqué vivement Carlos Ghosn sur France 2. "On n'est pas en train de dire aujourd'hui, nous voulons fermer des sites. Par contre, on peut les éviter en faisant ceci ou cela, on n'est pas en train de dire cela. On est en train de dire, nous voulons un accord compétitivité", a-t-il justifié.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Il s'est agacé de voir cette accusation surgir "chaque que fois que vous présentez une demande ou que vous présentez le handicap de ne pas avoir cette demande remplie". Dans un tel cas, "il n'y a pas de négociation possible", a insisté le PDG de Renault.

"Dans cette discussion, il y a des efforts à faire, il y a aussi des engagements de l'entreprise de l'autre côté", a-t-il assuré. "Or, ces engagements de l'entreprise ne peuvent être tenus qu'à partir du moment où les efforts sont à faire (...) On ne peut pas dire: on est d'accord sur les engagements, par contre les efforts, ça....", a-t-il poursuivi.

Astrid Gouzik

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER Auto et Mobilités
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes... Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS