Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Auto

Renault : Moscovici attend de Carlos Ghosn qu'il fasse un geste sur son salaire

, , , ,

Publié le

Le PDG de Renault Carlos Ghosn avait proposé en février, lors d'un conseil d'administration du groupe automobile, le report de 30 % de sa part variable de l'année 2012 au 31 décembre 2016 si l'accord de compétitivité était signé entre les représentants syndicaux et la direction de Renault.

Renault : Moscovici attend de Carlos Ghosn qu'il fasse un geste sur son salaire © Parti socialiste

"Monsieur Ghosn, qui gagne beaucoup d'argent, avait dit, si je ne m'abuse, que si cet accord était signé, il ferait un sacrifice sur sa rémunération", a rappelé le ministre de l'Economie et des Finances Pierre Moscovici dans un entretien avec des lecteurs du Parisien, à paraître ce 27 mars.

"On l'attend. Monsieur Ghosn doit faire un geste", ajoute-t-il.

Carlos Ghosn s'était alors dit prêt à faire un geste symbolique si les syndicats signaient l'accord de compétitivité qui leur était proposé.

Cet accord, qui prévoit une plus grande flexibilité et une réduction des effectifs en échange d'une préservation de la production en France, a été signé début mars par trois syndicats sur quatre. Le groupe automobile en escompte 500 millions d'euros d'économies par an au total.

Carlos Ghosn a proposé en conseil d'administration en février le report de 30% de sa part variable de l'année 2012 au 31 décembre 2016, date d'échéance de l'accord, si celui-ci était signé.

L'Etat est le principal actionnaire de Renault, avec 15% du capital.

(avec Reuters)

Réagir à cet article

2 commentaires

Nom profil

27/03/2013 - 11h26 -

A l'inverse de nos politiques, le salaire de Carlos Ghosn n'est pas du vol et ne vient pas du contribuable français, mais est le fruit du travail d'une entreprise qui créée de la valeur ajoutée ! Avant de s'attaquer aux patrons, il faudrait peut être que les 500 députés qui touchent 7000 €/mois et qui ne foutent rien, travaillent bénévolement !
Répondre au commentaire
Nom profil

27/03/2013 - 10h40 -

Pourquoi pas un "geste" des membres du gouvernement si l'objectif de retournement de la courbe du chômage n'est pas atteint ? 30% par exemple ?
Répondre au commentaire
Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Les entreprises qui font l'actu

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle