Renault met la main à la poche pour ses usines

Sans attendre le 10 février et la présentation de son plan stratégique, le constructeur automobile annonce ses investissements jusqu’en 2013. Avec 40% d’entre eux à destination des sites français.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Renault met la main à la poche pour ses usines

5,7 milliards d’euros. C’est cette somme que Renault entend consacrer à ses usines dans le monde entre 2011 et 2013. Contrairement aux rumeurs, les sites français ne sont pas laissés de côté.

Dans le détail, le groupe entend recentrer ses investissements sur ses usines d’Europe occidentale. Elles sont spécialisées dans des productions à forte valeur ajoutée (véhicules moyen et haut de gamme, utilitaires) et évidemment sur le projet de véhicules électriques.

C’est essentiellement sur ce programme que les sept sites français du groupe seront mis à contribution. « 80% des véhicules électriques vendus dans le monde par Renault seront produits en France en 2015 », assure le groupe. Et notamment sur le site de Cléon. La direction annonce en effet le 2 février que c’est cette usine qui sera le lieu de fabrication des moteurs électriques à partir de 2013. Une décision attendue de longue date sur place par les salariés.

Sites électriques

Parmi les autres sites concernés, l’usine de Flins sera en charge de la production de batteries et de la Zoe et celle de Sandouville, spécialisé dans la production d’un fourgon à partir de 2013. Le groupe prévoit de produire environ 100 000 unités de ce véhicule par an.

Le Kangoo électrique sera, comme prévu, conçu sur les lignes de production de l’usine de Maubeuge. Quant aux modèles moyen et haut de gamme, remplaçants de l’Espace et la Laguna, c’est sur le site de Douai qu’ils seront produits à compter de 2014 sur une plateforme commune entre Renault et Nissan.

Le deuxième pôle important pour la production en Europe est l’Espagne avec ses quatre usines (Valladolid, Séville, Palencia). Les petits véhicules de la marque au losange (Twingo, Wind, Clio) et le modèle quatre places de la Smart de Daimler, partenaire de Renault, seront conçus en Slovénie.

Vision internationale

Pour autant, il ne délaisse pas sa vision hors Europe, car selon lui, « le marché automobile européen ne devrait pas avoir retrouvé son niveau de 2007 en 2016 ». Il souhaite accroître les capacités des usines pour répondre à la croissance des marchés émergents. « Produire localement est indispensable pour être compétitif, réactif et pouvoir vendre au bon prix nos produits », assure Renault.

Le groupe cible notamment des marchés comme le Brésil, l’Inde et la Russie. Son usine au Maroc est aussi concernée par ce plan, une deuxième ligne de production devant entrer en service en 2013 pour la production de voitures low cost. Autant d’investissements pour « contribuer à leur forte croissance et de compenser la baisse du marché européen ».

Globalement, le patron du groupe Carlos Ghosn s’engage à ne fermer aucun site et à ne mener aucun plan social ni plan de départs stratégiques dans l’entreprise.

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER L’actu de vos régions
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes... Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS