Renault met en danger l'alliance avec Nissan, selon une source japonaise

TOKYO (Reuters) - Les récentes manoeuvres de Renault contre les réformes de gouvernance que veut adopter son partenaire Nissan ont mis en danger l'alliance entre les deux constructeurs, a déclaré mercredi à Reuters une personne au fait de l'opinion de la firme japonaise.
Partager
Renault met en danger l'alliance avec Nissan, selon une source japonaise
Les récentes manoeuvres de Renault contre les réformes de gouvernance que veut adopter son partenaire Nissan ont mis en danger l'alliance entre les deux constructeurs, a déclaré mercredi à Reuters une personne au fait de l'opinion de la firme japonaise. /Photo d'archives/REUTERS/Eric Gaillard

La marque au losange a laissé entendre ce mois-ci qu'elle bloquerait l'adoption des réformes de gouvernance de Nissan, secoué par le scandale Carlos Ghosn, si elle n'était pas mieux représentée dans la nouvelle organisation.

La firme japonaise, qui a confirmé lundi avoir reçu une lettre de Renault l'informant de son intention de s'abstenir lors de votes relatifs aux changements de gouvernance qu'elle soumettra à son assemblée générale à la fin du mois, a jugé "hautement regrettable" la position du constructeur français.

"Je dois dire qu'ils mettent en danger l'alliance", a dit la source en parlant de Renault. "Ils doivent faire très attention à ne pas contrarier le peuple et les investisseurs japonais", a-t-elle ajouté.

"Renault a déclaré que l'alliance était importante et irréversible mais ce qu'ils essaient de faire, c'est de briser cette alliance", a poursuivi la source.

La menace brandie par le constructeur français, qui détient 43,4% de Nissan, est une nouvelle preuve de l'aggravation des tensions entre les deux partenaires, dont l'alliance vieille de 20 ans est sous pression depuis l'arrestation en novembre dernier de Carlos Ghosn, ex-président des deux groupes et architecte de cette alliance.

Les liens entre Nissan et Renault ont été une nouvelle fois mis à l'épreuve par le projet, avorté la semaine dernière, de rapprochement entre le constructeur français, dont l'Etat détient 15%, et le groupe italo-américain Fiat Chrysler Automobiles.

(Linda Sieg; Jean Terzian pour le service français)

Sujets associés

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Vendre la Joconde, chiche !

Vendre la Joconde, chiche !

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Stéphane Distinguin, auteur de "Et si on vendait la Joconde" sorti ce 19 janvier 2022 aux éditions JC Lattés, répond aux questions...

Écouter cet épisode

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Joindre les deux bouts

Joindre les deux bouts

Dans cet épisode d'Industry Story, Guillaume Dessaix revient sur la grève du Joint Français qui au début des années 70 a enflammé la Bretagne.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 18/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Détectez vos opportunités d’affaires

33 - Ste Hélène

Travaux de restructuration de la Mairie

DATE DE REPONSE 18/02/2022

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS