Renault: Les voitures thermiques pourraient ne plus passer les normes en 2035

PARIS (Reuters) - Renault a estimé qu'au vu de la tournure actuelle des discussions européennes sur les futurs seuils d'émission, les voitures à moteur thermique pourraient difficilement répondre aux normes d'ici 2035, laissant alors le champ libre aux seuls véhicules 100% électriques.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Renault: Les voitures thermiques pourraient ne plus passer les normes en 2035
Renault a estimé que les voitures à moteur thermique pourraient difficilement répondre aux normes d'ici 2035. /Photo d'archives/REUTERS/Stephane Mahe/File Photo

L'Europe doit faire connaître prochainement ses propositions pour la future norme d'émission polluantes Euro 7 pour 2025 et pour son nouveau tour de vis sur les émissions de CO2 à l'horizon 2030, des décisions très surveillées par l'industrie automobile.

"Si l'ensemble des discussions suivent la direction que nous voyons aujourd'hui, d'ici 2035 il serait difficile d'atteindre les limites et la régulation (pour les voitures conventionnelles), à ce moment-là, beaucoup de voitures seraient électriques", a dit le directeur général de Renault Luca de Meo lors de la présentation jeudi de la nouvelle stratégie commerciale de la marque Renault.

(Gilles Guillaume, édité par Nicolas Delame)

Partager

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS