Renault: Le conseil supprime le dividende face à la crise

PARIS (Reuters) - Le conseil d'administration de Renault a décidé jeudi la suppression du dividende prévu au titre de 2019, accompagnée d'un geste sur la rémunération des dirigeants du groupe au losange face à la crise provoquée par le coronavirus, a dit à Reuters une source proche du constructeur.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Renault: Le conseil supprime le dividende face à la crise
Le conseil d'administration de Renault a décidé jeudi la suppression du dividende prévu au titre de 2019, accompagnée d'un geste sur la rémunération des dirigeants du groupe au losange face à la crise provoquée par le coronavirus, a dit à Reuters une source proche du constructeur. /Photo prise le 19 février 2020/REUTERS/Stéphane Mahé

Renault prévoyait jusqu'ici de verser 1,10 euro par action à ses actionnaires, contre 3,55 euros au titre de l'exercice précédent.

Selon la source, le président de Renault Jean-Dominique Senard et la directrice générale par intérim, Clotilde Delbos, ont également consenti lors du conseil une baisse de 25% de leur rémunération au premier trimestre, un geste qu'ils pourraient reconduire au deuxième trimestre si la crise se prolonge.

Les administrateurs de Renault ont décidé eux aussi de réduire de 25% la valeur de leurs jetons de présence pour l'année et la différence sera versée dans le fonds de solidarité destiné à maintenir les salaires pendant le chômage partiel, a ajouté la source.

Un porte-parole de Renault n'était pas disponible dans l'immédiat pour faire un commentaire.

(Gilles Guillaume, édité par Bertrand Boucey)

Partager

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS