Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Auto

Renault lance un jeu de piste interactif pour communiquer sur sa vision de la mobilité

Cédric Soares , , ,

Publié le

Renault a révélé, mardi 12 juin, avoir lancé un jeu de piste interactif pour communiquer sur sa vision de la mobilité. Le dispositif qui s’étalera jusqu’au mois d’octobre amènera les participants à résoudre des énigmes sur internet mais aussi dans le monde réel.

Renault lance un jeu de piste interactif pour communiquer sur sa vision de la mobilité
Le groupe Renault a révélé, mardi 12 juin, "Mobility Theory", un jeu de piste interactif pour communiquer auprès du grand public sur sa vision de la mobilité
© Groupe Renault

Pour un constructeur communiquer sur sa vision du futur auprès du grand public ne s’avère pas chose facile. Surtout quand il ne s’agit plus de parler d’automobile mais de mobilité du futur. Certains, à l’image DS avec son DS X E-Tense , l’incarnent dans des concepts cars totalement disruptifs. Le Groupe Renault a lui décidé d’embarquer les fans et les curieux dans un jeu de piste prévu pour durer six mois, imaginé par l'agence We Are Social.

Baptisé “Mobility Theory”, le dispositif a été dévoilé mardi 12 juin. Il prend la forme d’un Alternate reality game (ARG). Le principe, permettre à des milliers de participants à travers le monde de prendre part à la résolution de l’intrigue. Pour y parvenir ils doivent résoudre des énigmes proposées sur internet, via les réseaux sociaux voire même en se rendant dans certains lieux précis dans le monde réel.

L’aventure a débuté mi-mai par un mystérieux tweet relayé par le constructeur.

 

 

Dans la vidéo, une voix "maquillée" se présentant comme “Le Guia” invite à retrouver Laurent Marcovick. Celui-ci est présenté comme un journaliste et consultant spécialisé en mobilité de demain.

Soupçons sur l'identité du protagoniste

En y regardant de plus près cette identité semble inventée de toutes pièces pour les besoins du jeu. Son compte Twitter a commencé à être alimenté mi-mai 2018. La première publication de son compte Facebook remonte à fin mars. Une incohérence sur le blog du spécialiste pourrait confirmer le caractère fictif de cette identité. Le premier billet est daté  de début octobre 2017, soit plusieurs mois avant le début de “Mobility Theory”. Une vérification sur le site de l’Icann qui régule les noms de domaines démontre que celui du blog a été réservé le 4 mai 2018. Ce détail sous-entendrait que les articles aient été antidatés.

Pour relever le défi lancé par le tweet et potentiellement celui l’identité de son protagoniste, le groupe Renault a lancé le site morewillfollow.com. On y retrouve les premiers indices. De nouveaux éléments seront révélés à l’occasion des 24 heures du Mans, le 17 juin.

Réagir à cet article

Les entreprises qui font l'actu

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle