Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Auto

Renault et PSA tentent de positiver leur bilan d’une année noire

, , ,

Publié le

Avec des ventes en baisse de 24,7% pour Renault et de 17,5% pour PSA en France en 2012, les constructeurs hexagonaux cherchent à se consoler. Renault met ainsi en avant la progression de sa marque Dacia et évoque une année de transition marquant le début du renouvellement de sa gamme vieillissante. Peugeot souligne de son côté le lancement réussi de la 208 et Citroën se satisfait pour sa part du succès de sa gamme C.

Renault et PSA tentent de positiver leur bilan d’une année noire © Studio Pons

C'est bon pour le moral. Dans le bilan qu'ils dressent de l'année écoulée - catastrophique pour les constructeurs hexagonaux dans un marché en baisse de 13,9% pour les véhicules particuliers - les groupes Renault et PSA Peugeot Citroën tentent de dégager malgré tout quelques éléments positifs. Comme de précieux rayons de soleil au milieu d'un ciel bien sombre.

La part de marché de Dacia progresse

Le groupe Renault (marques Renault et Dacia) a ainsi enregistré en 2012 une forte chute de ses ventes en France : -22,1% à 424 147 unités. Dans son communiqué revenant sur ces chiffres, le constructeur évoque donc logiquement "une année de transition" ou encore "contrastée, dans un marché extrêmement bas".

La dégringolade de ses ventes a ainsi été compensée par sa marque à bas coûts Dacia : sans elle, Renault afficherait ainsi une baisse de 24,7% en France. La marque au losange rappelle que malgré la baisse des ventes de 9,2% de sa filiale (à 80 792 unités), la part de marché de Dacia a continué de progresser, confortant ainsi sa sixième place sur le marché des véhicules particuliers.

La Clio et la Mégane restent en tête des ventes en 2012

De son côté, si elle souligne sa "bonne" performance sur le segment des véhicules utilitaires (-10,1% dans un marché en baisse de 10,5%), la marque au losange explique sa mauvaise performance sur celui des véhicules particuliers par "un vieillissement de sa gamme, en cours de renouvellement". En attendant, Renault se félicite de disposer, avec la Clio et la Mégane, des deux véhicules les plus vendus en France en 2012, avec un peu plus de 118 000 unités écoulés pour chacun des modèles.

Le lancement de nouvelle Clio en septembre 2012, "qui réalise un bon niveau de commandes", a marqué le début du renouvellement de sa gamme. Au total, Renault prévoit de commercialiser en 2013 "plus de dix nouveautés".

Mais contrairement à son concurrent PSA, qui réalisait encore 62% de ses ventes en Europe en 2011, Renault se tourne désormais vers les pays à forte croissance. L'objectif de réaliser plus de la moitié des ventes hors d'Europe a d'ailleurs été avancé à 2013, au lieu de 2014 initialement.

Les pépites de PSA : hybride diesel, 208 et gamme C

Pour PSA, l'année restera celle de l'annonce d'un plan de restructuration qui prévoit 8 000 suppressions de postes et la fermeture du site d'Aulnay. Mais le groupe a aussi vu ses ventes chuter de 17,5% en 2012 (à 571 906 unités), dans des proportions comparables pour ses deux marques. Mais comme pour Renault, le tableau n'est pas si noir.

Avec 305 464 véhicules vendus en 2012. Peugeot se présente comme "la marque française qui résiste le mieux sur le marché français avec 16,2 % de part de marché (soit -0,6 point par rapport à 2011)". La marque au lion met en avant le bon démarrage de la 208. Lancée en mars 2012, elle arrive en tête des ventes en décembre et pointe à la sixième place sur l'ensemble de l'année.

"La technologie hybride Diesel HYbrid4, lancée en première mondiale en février sur la 3008, puis sur la 508 RXH et la berline 508, connaît un franc succès avec plus de 8 000 commandes cumulées à fin 2012", se réjouit le constructeur, fier de sa motorisation unique au monde combinant traction électrique et moteur diesel. Cette technologie s'avère en effet particulièrement efficace en termes de réductions des émissions de gaz à effet de serre.

Enfin, la marque Citroën (266 442 véhicules vendus l'année dernière) insiste sur le succès de sa gamme C. Les C3 et C4 se classent respectivement troisième et quatrième des meilleures ventes de l'année. "Pour sa première année pleine, le trio DS3, DS4, DS5, produit en France, représente près de 20% des ventes totales de la marque, soit une part de marché de 2,64 %, supérieure à certaines marques premium", ajoute la marque aux chevrons.

Julien Bonnet

Réagir à cet article

2 commentaires

Nom profil

05/01/2013 - 07h27 -

Le choix par PSA du diesel – interdit ou fortement découragé dans tous les marchés porteurs (Asie, USA) – pour sa gamme hybride est une aberration commerciale sans nom... En dehors des flottes professionnelles "encouragées" par Bercy à continuer de gazer les populations urbaines en silence, personne ne peut en toute logique préconiser un hybride-diesel au lieu de l’hybride-essence, qui fait ou fera les beaux jours des constructeurs visionnaires et surtout moins bornés que PSA. L’arrivée de Louis Gallois au Board du groupe va peut-être les réveiller à temps... Si ce n’est déjà trop tard.
Répondre au commentaire
Nom profil

04/01/2013 - 08h00 -

Renault est en bonne santé et commence à renouveler sa gamme (enfin). PSA a renouvelé sa gamme et est en mauvaise santé...
Répondre au commentaire
Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Les entreprises qui font l'actu

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle