Renault et PSA font plate-forme composites commune

Renault et PSA, associés à des équipementiers et des laboratoires, vont mettre en commun des moyens de recherche pour développer la production de pièces en composites à haute cadence. Le projet est piloté par les IRT Jules Verne, à Nantes, et M2P, à Metz.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Renault et PSA font plate-forme composites commune

Industrialiser la production de pièces en matériaux composites, afin d’accélérer leur introduction à prix compétitif dans des véhicules de grande série : c’est l’objectif de la plate-forme nationale, née de réflexions au sein du comité stratégique de filière automobile, et dotée d’un budget de 25 millions d’euros pour la période 2013-2015. Renault, PSA et Faurecia y participent, et d’autres partenaires devraient rejoindre le projet. "Nous sommes en discussions avancées avec Plastic Omnium et avec Rhodia la partie chimie des études qui seront menées", indique Stéphane Cassereau, directeur de l’IRT Jules Verne.

Trois sites complémentaires, à Nantes, Metz et Laval, recevront, à partir du 1er trimestre 2013, des équipements permettant de tester la production (nappage, RTM, projection) et l’assemblage de pièces en composites. Les recherches seront axées sur la mise en œuvre de matériaux thermoplastiques, adaptés aux cadences et aux coûts de production visés par le secteur automobile. "L’objectif de la filière automobile est d’aboutir à des démonstrateurs de lignes de production qui répondent à ces critères", affirme Stéphane Cassereau.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

La plate-forme nationale de recherche sur les composites dans l’automobile sera présentée dans le cadre du salon JEC à Paris, le 13 mars prochain.

Thierry Lucas

Deux instituts pour faire avancer les composites

L’institut de recherche technologique Jules Verne, lancé en mars 2012, vise à développer des technologies de production dans le domaine des matériaux, particulièrement dans les composites. A forte dominante aéronautique, l’IRT s’est ouvert au secteur naval et aux énergies renouvelables, et plus récemment à l’automobile.

L’institut de recherche technologique M2P (Matériaux Métallurgie et Procédés), plus axé sur les matériaux métalliques, a été officiellement créé en février 2013.

 

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER Innovation
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS