Renault et Nissan veulent discuter avec GM

Le conseil d'administration de Renault a approuvé lundi soir un éventuel engagement de discussions avec General Motors, suivant ainsi la recommandation du président Carlos Ghosn.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Renault et Nissan veulent discuter avec GM
L'instance équivalente de Nissan a adopté la même position. Mais il faut auparavant que le premier constructeur mondial fasse une proposition. Pour le moment, la firme américaine refuse de réagir officiellement. Son conseil pourrait délibérer vendredi à ce sujet.
En France, mais aussi sur les places financières, l'éventuelle entrée de Renault-Nissan au capital de GM ne suscite pas le plus grand enthousiasme. François Loos, ministre délégué à l'industrie, a ainsi déclaré sur i-télé qu'il fallait "y aller avec énormément de prudence" du fait des difficultés actuelles du groupe américain et de la complexité du marché sur lequel il opère. En Bourse, les titres de GM ou de Renault ont bénéficié d'une très légère hausse lundi, mais dans la matinée de mardi, le titre Renault est franchement orienté à la baisse.
Renault et Nissan ont réagi hier aux souhaits exprimés la semaine dernière par Kirk Kerkorian, actionnaire de GM à hauteur de 9,9 %, qui souhaite une entrée du groupe franco-nippon au capital d'un groupe dont la valeur s'est effondrée ces derniers mois. En cause, la mévente et les rabais sur les véhicules puissants des marques de GM (4x4 et monospaces), ce qui se traduit par des pertes financières majeures. Le phénomène, lié à l'envol du prix de l'essence, touche aussi les autres constructeurs US.

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER Economie Social et management
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS