Renault et Bolloré officialisent leur partenariat dans le véhicule électrique

La marque au losange a annoncé avoir engagé un partenariat avec le groupe Bolloré, propriétaire des voitures en libre-service franciliennes Autolib'. L'accord porte sur la commercialisation conjointe de solutions complètes d'autopartage de véhicules électriques en milieu urbain, la fabrication du modèle Bluecar en France et la conception et l'industrialisation d'un véhicule trois places autour d'une batterie Bolloré de 20 kWh.

Partager
Renault et Bolloré officialisent leur partenariat dans le véhicule électrique

Renault et Bolloré s'associent dans le véhicule électrique. Confirmant une information du Figaro publiée la veille, les deux groupes ont annoncé ce jeudi 12 septembre avoir "signé une lettre d’intention pour étudier le développement commun des solutions d’autopartage et la mise en place de coopérations industrielles et commerciales dans le domaine des véhicules électriques".

Vers une société commune dans l'autopartage de véhicules électriques

L'accord, détaillé par Renault dans un communiqué, se divise en trois parties. Il prévoit tout d'abord la commercialisation conjointe de solutions complètes d’autopartage de véhicules électriques en milieu urbain.

Dans ce cadre, les deux groupes "vont étudier la création d’une société commune dont l’objet sera de conquérir et d’installer de nouveaux projets et ainsi de répondre à la demande croissante en France et à l’international de systèmes d’autopartage de véhicules électriques", indique le communiqué, précisant que "Renault pourrait rejoindre le Groupe Bolloré dans le capital de Bluely (Lyon) et Bluecub (Bordeaux)".

La Bluecar en partie produite à Renault Dieppe

Le deuxième point de l'accord concerne la fabrication des Bluecar, actuellement assemblés en Italie, dans l'usine Pininfarina de San Giorgio Canavese près de Turin. Le véhicule quatre places du groupe Bolloré, dont une version décapotable doit être lancée en juin 2014, pourrait ainsi être en partie produit dans l'usine Dieppe (Seine-Maritime). Renault pourrait également fournir à Bolloré des pièces et des composants.

Un nouveau véhicule développé en commun

Enfin, l'accord envisage la "conception et industrialisation d’un véhicule trois places autour d’une batterie Bolloré de 20 kWh". Renault pourrait contribuer au développement et à l'industrialisation de ce modèle de 3,1 mètres de long et disposant d'une autonomie supérieure à 200 kilomètres.

Julien Bonnet

0 Commentaire

Renault et Bolloré officialisent leur partenariat dans le véhicule électrique

Tous les champs sont obligatoires

Votre email ne sera pas publié

Sujets associés

NEWSLETTER Auto et Mobilités

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Vendre la Joconde, chiche !

Vendre la Joconde, chiche !

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Stéphane Distinguin, auteur de "Et si on vendait la Joconde" sorti ce 19 janvier 2022 aux éditions JC Lattés, répond aux questions...

Écouter cet épisode

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Joindre les deux bouts

Joindre les deux bouts

Dans cet épisode d'Industry Story, Guillaume Dessaix revient sur la grève du Joint Français qui au début des années 70 a enflammé la Bretagne.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 18/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS