Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Auto

Renault en négociations avec Zil pour utiliser ses lignes de production en Russie

Astrid Gouzik , , , ,

Publié le

Après PSA, c’est au tour de Renault et Fiat de négocier avec le russe Zil pour produire des véhicules utilitaires sur ses lignes.

Renault en négociations avec Zil pour utiliser ses lignes de production en Russie © Albertizeme, Flickr, CC

Selon le journal russe Vedomosti, le français Renault et l’italien Fiat auraient signé "un accord préliminaire" avec Zil en vue d'un "accord définitif à la fin de l'année". L’objet des négociations : la production d'utilitaires des deux marques sur le site moscovite de Zil, en plein reconversion.

Le constructeur était surtout connu à l’époque soviétique pour ses limousines officielles. Il cherche aujourd’hui à reconvertir son très vaste site industriel situé dans le sud-est de Moscou.

Attirés par la bonne santé du marché automobile russe – qui a atteint un niveau de croissance de 11% en 2012 – de nombreux constructeurs occidentaux  sont en discussions avec Zil pour s’implanter sur leur site. Un autre intérêt à l’implantation de constructeurs étrangers sur le territoire russe : assembler les véhicules sur le territoire de la Russie leur permet d'éviter de payer une taxe sur le recyclage imposée actuellement aux voitures importées et contestée par l'UE devant l'Organisation mondiale du commerce (OMC).

En mars dernier, PSA avait confirmé mener des discussions avec Zil. Elles portent sur la production de véhicules légers de marque Peugeot et Citroën sur la ligne d'assemblage du constructeur russe.

Ce jeudi 8 août, pour les constructeurs français et italiens, il s’agit de produire des Renault Master et Fiat Ducato à partir du premier trimestre 2014, avec une capacité totale de 50 000 véhicules par an, précise le quotidien.

"Nous menons des négociations, mais il est prématuré de parler d'un accord. Nous annonçerons tout fin août", a déclaré à l'agence officielle Itar-Tass Igor Koulgan, directeur de général de MosavtoZil, filiale de Zil chargée de nouer des contrats de production de voitures sur le site en pleine reconversion du constructeur.

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Les entreprises qui font l'actu

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle