Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Auto

Renault e.Dams troisième fois championne de Formule E alors que Buemi dérape

Cédric Soares , , , ,

Publié le

Bonne nouvelle Dimanche 30 juillet, l’écurie Renault e.Dams a remporté son troisième titre de championne du monde de formule E. Sébastien Buemi, pilote vedette termine la saison deuxième malgré plusieurs déconvenues. 

Renault e.Dams troisième fois championne de Formule E alors que Buemi dérape
Dimanche 30 juillet, l'écurie Renault e.Dams a été sacrée pour la troisième fois championne du monde de Formule E au canada. Sébastien Buemi termine deuxième chez les pilotes
© Renault e.Dams CC Twitter

Renault e.Dams décroche le titre d’écurie championne 2016-2017 de formule E pour la troisième fois. Depuis la création du championnat, en 2014, elle n’en a raté aucun. Le leader, Sébastien Buemi se classe deuxième chez les pilotes. Sa saison commencée en fanfare termine en demi-teinte.

Renault e.Dams imbattable

Le compteur de l’écurie s’arrête sur 268 points. 20 de mieux que la seconde, l’allemande ABT Schaeffler. Renault e.Dams remporte six des douze courses que compte la compétition. La championne la commence même par une série de trois victoires consécutives.

Pas une course ne lui résiste. Les coureurs vêtus de bleu et jaune marquent des points à chaque circuit. Aucun n’autre n’égale l’exploit. L’écurie tricolore le doit à Nicolas Prost. La graine de champion va jusqu’à signer le meilleur tour lors de la dernière course au Canada.

Sébastien Buemi manque de peu un second titre

Son coéquipier et leader de l’écurie, Sébastien Buemi conclu sa saison avec moins de brio. La feuille d’érable s’avère être de mauvaise augure pour lui. Le Suisse est disqualifié lors la première course canadienne. Sa voiture, reconstruite suite à un incident dans les essais libre passe en-dessous du poids réglementaire. Le pilote helvète termine la seconde et dernière course du championnat à la onzième place.

Le pilote vedette de Ranault e.Dams ne foule pas non plus la piste du circuit de New York. Engagé avec Toyota au championnat du monde d’endurance FIA WEC, l’as du volant s’éloigne des paddocks de Formule E.

Malgré une autre disqualification en Allemagne, Sébastien Buemi surperforme au classement. Le champion 2015-2016, termine deuxième avec 157 points. Le Brésilien Lucas Di Graci lui souffle le titre de 24 petits points. Le pilote de l’écurie Virgin Racing termine premier de la saison 2016-2017 avec 181 points.

Réagir à cet article

Les entreprises qui font l'actu

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus