Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Quotidien des Usines

Renault Douai, heureuse victime du succès de l’Espace

Pauline Ducamp , , ,

Publié le

Lancé en avril, le crossover haut de gamme se vend bien, très bien même. Pour suivre la cadence, l’usine de Douai a dû s’adapter. 

Les entreprises citées

En partenariat avec Industrie Explorer

Un peu plus de quatre mois après son lancement commercial, l’Espace semble avoir trouvé son public, et Renault réussi son pari d’un retour dans le haut de gamme. Depuis sa commercialisation mi-avril, l’Espace s’est écoulé à 17 000 exemplaires (commandes à fin août), un chiffre situé dans la fourchette haute des prévisions établies par les commerciaux de Renault. Le seul marché français absorbe la moitié des ventes.

Des tarifs élevés

"Quand nous l’avions découvert en interne, son design et ses prestations nous avaient convaincu, l’Espace pouvait trouver son public, se souvient Bruno Aziere, délégué central CFE-CGC chez Renault. Mais nous avons été surpris par le prix moyen par véhicule. Nous n’étions plus habitués à des prix de transaction aussi élevés !" Les ventes de la finition la plus haute, Initiale Paris, sont en effet supérieures aux attentes. Et la majorité des clients optent pour la seconde finition la plus élevée, baptisée Intens, associée à une motorisation dCi 160. Ce modèle est facturé minimum 43 500 euros.

Des problèmes d’approvisionnement

Face à cette demande, Douai (Nord), seule usine à produire l’Espace, s'est trouvée dans les premiers mois un peu débordée. A la fin du premier semestre, le site a ainsi connu quelques problèmes d’approvisionnement auprès de différents sous-traitants. "Certains fournisseurs, par exemple d’éléments de boucliers, avaient du mal à suivre la cadence", explique-t-on du côté de l’usine. La cadence de la ligne a aussi augmenté. "Nous avons fait appel pendant deux mois à un rallongement d’horaire, souligne Jean-Philippe Daveau, chef du département qualité de l’usine de Douai. Nous avons aussi la possibilité de faire appel à des samedi travaillés".

Espace, Talisman, Scénic

"L’usine est victime du succès de l’Espace, mais aussi des autres modèles de Renault", ajoute Fred Gallet, secrétaire général FO de l’usine nordiste. A côté des 150 à 250 Espace quotidiens, jusqu’à 500 monospaces Scénic sortent chaque jour des chaines, car les ventes de ce modèle, pourtant en fin de vie, restent soutenues. Quelques berlines Talisman sont également assemblées chaque jour par une équipe dédiée pour valider les jalons avant sa montée en cadence prévue pour octobre. Dans les mois qui suivent, le site préparera l’arrivée de la prochaine génération du Scénic. "Notre plan de marche fonctionne bien, rassure Jean-Philippe Daveau. La qualité des modèles reste notre priorité et la flexibilité du flux de production nous autorise cette diversité de modèles". Les syndicats espèrent eux la mise en place d’une équipe de nuit, une option évoquée fin août en comité central d’entreprise.

Moteur R9

Il faudra d’ici là résoudre un autre problème d’approvisionnement. Le Scénic (ancienne comme nouvelle génération) comme la Talisman disposent du moteur R9. Or l’usine de mécanique de Cléon (Seine-Maritime) peine à le fournir à Douai. Cette famille de moteur est en effet très utilisée sur de nombreux modèles de la gamme Renault (Kadjar, Traffic), mais aussi par Daimler et Cléon tourne à pleine capacité. "Ce sont des bonnes difficultés !", commente Bruno Aziere, qui souligne le retour à bonne fortune de Renault. Alors que Douai avait produit 114 000 véhicules l’année dernière, elle devrait en produire plus de 130 000 cette année. Des projections en interne anticipent déjà 170 000 véhicules en 2016.

Pauline Ducamp

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle