Renault Dieppe fragilisé par l’arrêt du bonus GPL

Partager

Prêt à tout pour réduire le Budget 2011, le ministre du Budget Francois Barouin rogne sans vergogne sur les primes « vertes » accordées aux automobilistes. Au delà de la sévérisation du Bonus CO2 (à lire : Bonus automobile : derrière la prudence, la crainte règne chez les constructeurs), l’aide de 2000 euros accordés aux acheteurs de véhicules GPL sera supprimé, par décret, à compter du 1 er janvier. Le coup est dur pour la filière, mais également pour des sites comme celui de Renault Dieppe. Fabriquant jusqu’en 2009 les Megane RS maintenant délocalisées en Espagne, le site avait réussi à éviter la fermeture en récupérant la production des versions Renault Sport et Gordini de la Clio, mais aussi et surtout, la transformation de la Clio GPL, elle-même fabriquée à Flins.

Boostés par l’ aide de l’état , mais également par une incentive similaire italienne, les ventes de ce modèle ont alors fortement décollé et le site dieppois a sorti plus de 100 voitures GPL par jour. Début 2010, l’arrêt de la prime italienne a fait tomber la production à 21 exemplaires/ jour ! La décision de François Barouin risque donc d’avoir des conséquences dramatiques pour le site. Renault affirme qu’il peut y avoir « un rééquilibrage vers plus de Clio RS et Gordini RS » et tente de rassurer le personnel en affirmant « qu’il faut trois fois plus de personnel pour faire la première que pour faire la deuxième. »

Dans les faits, le site n’en produit aujourd’hui que 21 par jour et que personne n’attend un réel décollage de ces versions sportives. Pour Patrick Carel, représentant syndicaliste CFDT du site, « Notre avenir est des plus flous. Le futur passage à la norme Euro 5 aurait du relancer les Clio GPL, mais l’arrêt de la prime française risque de lui être fatale. Quant à l’avenir de laClio RS à Dieppe, il n’est garanti que jusqu’à la fin 2011. Et des rumeurs courent comme quoi Renault chercherait un chef de projet Clio RS pour Bursa, le site turque où la version classique est produite... » L’optimisme n’est donc pas au rendez-vous. Sauf a ce que la direction annonce de bonnes nouvelles au comité d’entreprise qui se tiendra à Dieppe le 23 novembre prochain.

Anne Léveillé

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER L’actu de vos régions
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

Trophée

TROPHÉES DES USINES 2021

100% digital , live et replay - 27 mai 2021

Gestion industrielle et Production

Déposez votre dossier avant le 5 mars pour concourir aux trophées des usines 2021

Conférence

MATINÉE INDUSTRIE DU FUTUR

100% digital , live et replay - 27 mai 2021

Gestion industrielle et Production

Comment rebondir après la crise 2020 et créer des opportunités pour vos usines

Formation

Espace de travail et bien-être des salariés

Paris - 01 juin 2021

Services Généraux

Optimiser l’aménagement du bureau

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS