Renault dévoile le Koleos nouvelle version au salon automobile de Pékin

Il a été présenté ce lundi 25 avril par Carlos Ghosn en ouverture du salon automobile de Pékin. Les premières images du Koleos de Renault avaient fuité la semaine passée sur le net, forçant Renault à officialiser la nouvelle version du SUV dès ce week-end.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Renault dévoile le Koleos nouvelle version au salon automobile de Pékin

Oubliez le Koleos, voici le Koleos. Mis à part un patronyme commun, tout ou presque est revu sur cette deuxième version du SUV grand format fabriqué par Renault. Le modèle, présenté par Carlos Ghosn ce lundi 25 avril en ouverture du salon automobile de Pékin, rentre dans le nouvel esprit esthétique de la marque au losange.

Sorti en 2008, le Koleos n’avait pas profité de l’arrivée, un an plus tard, du designer Laurens van den Acker.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne


Carlos Ghosn, patron de Renault, a présenté le nouveau Koleos lors du salon auto de Pékin. (Renault)

Une nouvelle plate-forme modulaire

Allongé comme une Talisman et rehaussé comme un Kadjar, le nouveau Koleos se rapproche également d’un Nissan X-trail. Et si la refonte du SUV empreinte tant à ses trois modèles, c’est parce qu’ils sont fabriqués sur la même plate-forme modulaire commune à Renault et Nissan, la CMF-C/D. Résultat : un sentiment de déjà-vu. Idem à l’intérieur du véhicule, avec un tableau de bord identique à celui de la Renault Talisman. La nouvelle version du SUV pourra transporter cinq personnes.


L'intérieur du Koleos est semblable à celui de la Talisman, autre modèle de la marque au losange.

Côté performance, c’est du côté du Nissan X-trail que le SUV de Renault s’inspire. Proposé dans trois motorisations essence et deux blocs diesel, la puissance du Koleos pourra varier de 130 à 175 chevaux.

Une arrivée en Europe en 2017

Si la seconde version du Koleos est présentée en Asie, c’est parce qu’il y est assemblé. Plus précisément, il est fabriqué dans les usines de Busan, en Corée du Sud, et celle, inauguré en février de Wuhan, la première usine Renault en Chine.

Le SUV de Renault sera d’abord commercialisé à l’été en Australie, en Turquie et dans plusieurs pays d’Amérique latine. En fin d’année, ce sera au tour de la Chine. Quant au marché européen, il devra attendre le début 2017 pour profiter du nouveau design du véhicule.

Seul inconnu, le prix du nouveau Koleos n’a pas été dévoilé. Il devrait s’aligner sur ses concurrents directs, à savoir le Nissan X-trail, à 25 500 euros, et le Hyundai Santa Fe, à 35 200 euros.

Pierre Monnier

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER Auto et Mobilités
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes... Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS