Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Maroc

Renault Dacia Lodgy et Dokker Stepway : Made in Tanger (Maroc)

, , , ,

Publié le

Images Pendant toute la durée du Mondial de l'automobile, L'Usine Nouvelle vous fait visiter les usines où sont fabriqués les nouveaux modèles présentés sur le salon. Présentation aujourd'hui des Dacia Lodgy et Dokker, déclinés désormais en version Stepway et produits dans l'usine Renault de Tanger au Maroc.

Renault Dacia Lodgy et Dokker Stepway : Made in Tanger (Maroc) © Renault

Sommaire du dossier

Si Dacia ne dévoile pas de réelles nouveautés au Mondial de l'Auto, la marque low-cost de Renault présente tout de même ses monospaces Lodgy et son cousin utilitaire Dokker dans des versions Stepway. Cette finition, déjà disponible sur la Sandero, propose notamment des protections en plastique noir autour de la carrosserie et des barres de toit.

Ces versions Stepway apportent une touche de crossover, une réponse de Renault à la baisse des ventes de monospaces. Lancé en 2012, le Lodgy en perte de vitesse n'a ainsi été immatriculé qu'à 5 064 exemplaires depuis le début de l'année sur un total de 81 000 Dacia vendues en France.

L'usine de Tanger en 3 chiffres :
Date de création : 2011
Effectif : 5400 personnes
Production : 200 000 véhicules en 2014
(capacité de 340 000/an)

Le Stepway de la dernière chance ?

Les Lodgy et Dokker sont assemblés dans l'usine Renault-Dacia de Melloussa, près de Tanger au Maroc. En 2013, l'usine de Tanger à produit 100 950 voitures, dont 56 754 Dokker, 34 186 Lodgy et 10 000 Sandero. La production de 2014 devrait atteindre 200 000 véhicules pour une capacité annuelle de 340 000 unités.

Les versions Stepway pourraient relancer l'intérêt pour le Lodgy et le Dokker dont la production a fortement baissée cette année. Surtout pour le monospace dont l'arrêt de la production serait à l'étude chez Renault .

Pour soutenir la production, Renault Tanger pourrait prochainement produire des véhicules de Nissan, l'allié de la marque au losange. "Le site fonctionne sur la base de 4 400 heures par an en deux équipes par jour et quatre plateformes. Il pourrait absorber 6 000 heures avec trois équipes et une plateforme de plus", expliquait en juin dernier le directeur de l'usine, Paul Carvalho.

 Le Dacia Lodgy Stepway :

 

Le Dacia Dokker Stepway :

Réagir à cet article

Notre sélection : Les écoles d'ingénieurs, vivier préféré de l'industrie

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle