Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Renault convoque dès vendredi un conseil sur sa gouvernance

Publié le

par Gilles Guillaume

Renault convoque dès vendredi un conseil sur sa gouvernance
Thierry Bolloré, directeur général de Renault, a déclaré jeudi à propos des rumeurs sur son départ que l'avenir du constructeur automobile français et de son alliance avec Nissan n'était pas une question de personnes, selon des propos rapportés par deux sources. /Photo prise le 12 juin 2019/REUTERS/Régis Duvignau
© Regis Duvignau

PARIS (Reuters) - Renault a convoqué dès vendredi un conseil d'administration consacré à sa gouvernance, probable épilogue de plusieurs journées de rumeurs sur un départ du directeur général Thierry Bolloré, que l'intéressé n'a pas abordé de front lors d'un échange jeudi avec ses salariés.

"Le conseil d'administration de Renault se réunira demain matin afin de se prononcer sur la gouvernance du groupe. Une communication sera effectuée à l’issue de cette réunion", annonce Renault dans un bref communiqué publié jeudi.

Selon BFM TV, la directrice financière Clotilde Delbos pourrait assurer l'intérim de la direction générale.

Une source au sein de l'Etat français a indiqué à Reuters qu'un remaniement à la tête du groupe au losange était bien sur la table, confirmant une information du Figaro selon laquelle le président de Renault Jean-Dominique Senard allait proposer le remplacement de Thierry Bolloré au prochain conseil d'administration.

Selon un calendrier fixé de longue date, la prochaine réunion du conseil était programmée pour le 18 octobre.

Encore sous le choc de l'arrestation au Japon du PDG Carlos Ghosn, fin 2018, Renault avait nommé fin janvier Thierry Bolloré au poste de directeur général afin de maintenir, au côté du nouveau président Jean-Dominique Senard, le fil rouge opérationnel qu'il incarnait depuis début 2018.

Le conseil d'administration avait aussi fixé pour mission à Jean-Dominique Senard de restaurer la confiance avec Nissan et de donner au groupe au losange une nouvelle gouvernance. Or Thierry Bolloré, âgé de 56 ans, reste associé aux années Ghosn.

"Il faut parfois savoir changer les personnes qui sont là depuis longtemps", a dit à Reuters une autre source au fait de la vision qu'a l'Etat du dossier.

"PAS UNE QUESTION DE PERSONNES"

En début d'après-midi, le directeur général de Renault a indiqué, au cours d'un échange vidéo interne avec les salariés du groupe, qu'il s'était entretenu jeudi matin avec Jean-Dominique Senard, rentré la veille du Japon où s'est tenu un important conseil d'administration pour la direction future du groupe japonais.

Il a également déclaré, selon des propos cités par deux sources de Renault, que ce qui était en jeu, c'était l'avenir de Renault et de l'alliance, "pas une question de personnes".

Il n'a pas fait d'autre commentaire, indiquant simplement qu'il se "réserve" pour le prochain conseil d'administration.

La perspective d'un changement à la tête de Renault intervient peu après que Nissan s'est choisi une nouvelle direction pour tenter de tourner la page Carlos Ghosn, redresser son activité et donner un nouveau souffle à son alliance avec son partenaire français.

Makoto Uchida deviendra directeur général et Ashwani Gupta directeur général délégué du groupe japonais à compter du 1er janvier prochain, un choix salué par Renault et par l'Etat français.

"Les deux sociétés doivent maintenant fixer chacune leur cap stratégique avec un leadership effectif au plus haut niveau, au niveau de leurs CEO", commente David Leggett, de la société de données et d'analyse GlobalData, dans une note publiée mercredi.

Clotilde Delbos, 52 ans, a rejoint Renault en 2012 après avoir travaillé au sein du groupe d'aluminium Constellium. Elle est directrice financière du constructeur depuis 2016 et l'un des douze membres de son comité exécutif.

(Avec Sarah White, édité par Bertrand Boucey et Jean-Michel Bélot)

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle