Renault annonce une centaine d’embauches dans son usine du Mans

Fort de ses 3,2 millions de véhicules vendus en 2016, Renault va mieux et cela bénéficie notamment à son usine Auto Châssis International (ACI) au Mans (Sarthe). Le constructeur automobile y prévoit le recrutement d’une centaine de personnes en CDI en 2017.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Renault annonce une centaine d’embauches dans son usine du Mans

L’annonce s’inscrit dans le cadre de l’accord Renault-France, Cap 2020 signé en janvier 2017 par la direction de Renault et les syndicats CFDT, CFE-CGC et FO mais pas la CGT : les 100 salariés que l’industriel compte embaucher en CDI en 2017 concernent toutes les catégories dans les secteurs maintenance, qualité et logistique. Ils viendront renforcer les 2 162 salariés permanents du site Auto Châssis International (ACI) au Mans (Sarthe) dont environ 120 apprentis et 182 employés dispensés d’activité dans le cadre du dispositif de retraite anticipé Gepec.

"La CGT se félicite toujours quand il y a des créations d’emplois, souligne Christophe Janvier, secrétaire général adjoint, mais elles sont insuffisantes au regard de l’importance des intérimaires, soit une moyenne mensuelle de 550 personnes principalement affectées à la production qui tourne avec 900 permanents. C’est énorme." L’élu syndical rappelle aussi que depuis 2013, plus de 300 emplois ont disparu.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Parmi les objectifs en matière de ressources humaines affichés par la direction figure aussi la volonté de féminiser davantage les effectifs : les femmes ne représentent actuellement que 8 % du personnel. Dédié aux liaisons au sol, le site a connu en 2016 une activité soutenue et cette année s’annonce encore plus chargée avec un objectif de production de 1,5 million d’éléments de châssis (trains avant, arrière, rotors bruts, berceaux, bras inférieurs), à comparer aux 900 000 fabriqués en 2014. A une dizaine de jours près dans l’année, l’usine tourne 7 jours sur 7, 24 heures sur 24. La fonderie, la plus importante du groupe, sort quelque 9 millions de pièces par an.

Jacques Le Brigand

JACQUES LE BRIGAND

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER L’actu de vos régions
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS