Renault a fabriqué 227579 voitures au Maroc en 2014, un bond de 36%

Conséquence de la montée en puissance de l'usine de Tanger, le constructeur français Renault a vu sa production marocaine bondir de 36% en 2014 à 227 579 unités.  Les sorties de l'usine Somaca de Casablanca reculent néanmoins de 15% pour le groupe qui emploie au total 8 000 salariés dans le royaume et a propulsé l'an dernier l'automobile comme premier secteur exportateur du pays.

Partager
Renault a fabriqué 227579 voitures au Maroc en 2014, un bond de 36%

Belle année industrielle pour Renault au Maroc. En 2014, le groupe y a fabriqué 227 579 véhicules selon un communiqué officiel. Cela représente une progression de 36%. Et c'est évidemment la conséquence de la poursuite de la montée en puissance de l'usine de Melloussa près de Tanger inaugurée en février 2012.

Ce site a produit 174 245 véhicules l'an dernier contre 100 940 en 2013, soit un bond de 72%. La progression de cette usine reste néanmoins en deçà des espérances des dirigeants en raison surtout d'un trop faible dynamisme des marchés européens, son principal débouché.

Pour rappel, l'usine de Tanger après l'entrée en fonction d'une deuxième ligne d'assemblage en septembre 2013 est taillée pour produire au moins 340 000 véhicules par an (voire 400 000 unités en 3x8 – 7/7j).

Par ailleurs, la Somaca, usine automobile historique du Maroc basée à Casablanca et détenue à 80% par Renault a assemblé l'an dernier 53 334 véhicules. Soit un net recul sur la production de 2013 qui s'élevait à 66 500. Cela s’explique notamment par l'arrêt de fabrication du Kangoo sur le site.

En terme de modèles, "les deux usines ont fabriqué 123 516 Sandero, 24 249 Logan, 25 046 Lodgy et 54 768 Dokker", indique le communiqué du groupe.

Du côté marché, l'an dernier, le volume des exportations de Renault a augmenté de 48% pour atteindre 202 989 unités. Pas moins de 98% de la production de Tanger a été destinée à l'export, soit 170 079 véhicules. Pour l’usine Somaca de Casablanca, ce taux est de 61%, soit 32 910 unités.

premier secteur exportateur

En 2014, l'automobile est devenue grâce à cela le premier secteur exportateur du royaume avec un montant total de 39,8 milliards de dirhams (3,5 milliards d'euros), dont 19,5 milliards de dirhams pour les seuls véhicules assemblés, entièrement imputables à Renault.

"La France, l’Espagne et l’Allemagne occupent le podium des pays importateurs de la fabrication des usines marocaines de Renault, avec 49 028 véhicules en 2014, soit plus de 40% de la production globale. L’Egypte et la Tunisie arrivent au sommet des pays africains importateurs des modèles produits au Maroc », précise Renault.

Aux exportations de véhicules se sont ajoutées les ventes internationales de pièces détachées et les autres usines mondiales de Renault via l'International logistic network : "La plateforme ILN a permis en 2014, l’export de pièces réalisées chez 16 fournisseurs locaux dont l’usine Renault-Nissan, vers d’autres usines de Renault. A travers le port Tanger Med, cette activité a permis des expéditions de 23 719 mètres cube répartis en 16 874 mètres cube (289 conteneurs) pour le Brésil, 6 439 mètres cube (110 conteneurs) pour l’Inde et 406 mètres cube (13 conteneurs) pour la Colombie", selon Renault.

Du côté du marché intérieur des véhicules, en 2014, Renault Maroc a vendu 45 174 véhicules (pas tous produits au Maroc) soit une part de marché en recul de 37%. Pour rappel, les ventes mondiales du groupe se sont chiffrées à 2,7 millions d'unités l'an dernier en hausse de 3,2%.

Quant au Maroc, pour 2015, la grande question reste la poursuite de la montée en puissance de l'usine de Tanger. Et l'arrivée ou non d'un nouveau véhicule pour ce site qui fabrique des Dokker, Lodgy et Sandero alors que Renault chercherait autour de l'Europe une usine d'accueil pour un nouveau véhicule ultra low-cost.

Pierre-Olivier Rouaud

8 000 salariés au Maroc
L’effectif du groupe Renault Maroc s’élevait fin 2014 à 8 000 employés dont 12,5% de femmes. L’usine Renault-Nissan Tanger a permis de créer 20 000 emplois indirects chez les sous traitants du groupe. Selon Renault, l’IFMIA (l’Institut de Formation aux Métiers de l’Industrie Automobile) a terminé l’année 2014 avec 176 134 heures de formation dispensées. Ce centre de formation en partenariat public-privé (PPP) a permis de former plus de 8 473 personnes depuis le début de son activité en 2012. Selon le communiqué du groupe, depuis septembre 2014, Renault Maroc, en partenariat avec le Ministère de l’Education Nationale et de la Formation Professionnelle, a lancé la filière professionnelle Bac Pro. Ce programme a permis ainsi à 30 élèves de la région de Melloussa (lycée Dar Essalam) à suivre dans les locaux de l’IFMIA, une formation en maintenance industrielle.

Production du groupe Renault par marque en 2014

Source : Renault

Production mondiale en 2014 de véhicules et composants par Renault

Source : Renault

SUR LE MÊME SUJET

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

Tous les événements

LES PODCASTS

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un écosystème résilient, composé essentiellement...

Écouter cet épisode

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe.

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos sociétés.

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu ses installations.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

ORANO

Projeteur Génie Civil BIM F/H

ORANO - 19/01/2023 - CDI - Cherbourg-en-Cotentin

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

976 - DEAL DE MAYOTTE

Le transport des personnels de la DEAL de Mayotte.

DATE DE REPONSE 22/02/2023

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS