RÉMY WUATELET, responsable de la fondation Montpellier SupAgro

Publié le

La fondation SupAgro lance une levée de fonds. Quel montant visez-vous ? Nous avons trois ans pour atteindre un capital consolidé d'un million d'euros. La dotation initiale de la fondation étant de 550 000 euros, nous devons donc lever 450 000 euros supplémentaires. Auprès de qui ? Nous avons défini trois profils d'entreprises. Celles évoluant dans l'environnement de SupAgro, via les contrats de recherche et autres collaborations, celles implantées dans la région des secteurs dans lesquels l'école intervient (agroalimentaire, agrofourniture, semencier...), et les grandes entreprises nationales et internationales. Enfin, il y a les anciens élèves qui sont une cible importante, en tant que donateurs ou prescripteurs. Quelles actions envisagez-vous ? En 2010, la priorité est donnée aux bourses pour les étudiants. La loi nous permet de dépenser 20 % du capital de la dotation, nous prévoyons de dépenser au moins 50 000 euros, pour sept bourses, et plus en fonction des résultats de la levée de fonds.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte