Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Rémunération : Que les gros salaires lèvent...le pied

Christophe Bys ,

Publié le

Rémunération : Que les gros salaires lèvent...le pied
Thomas Minder, l’artisan du oui au référendum suisse.

Diriger une entreprise européenne va-t-il devenir un sacerdoce ? Le coup surprise vient de Suisse, où 68% des citoyens ont voté pour l’interdiction des parachutes dorés, des primes de bienvenue et pour le renforcement des pouvoirs des actionnaires, qui devront voter chaque année les rémunérations du conseil d’administration et de la direction générale. Ces mesures concernent les sociétés suisses cotées en Bourse. Le 24 mai, le gouvernement allemand présentera un texte. Début février, la commission réunie sur le sujet préconisait de plafonner la rémunération globale des dirigeants et de renforcer les obligations de contrôle des conseils de surveillance. Le gouvernement français y travaille aussi. S’inspirera-t-il du rapport parlementaire sur la transparence de la gouvernance des grandes entreprises ? Il constate que "l’autorégulation a montré ses limites" et propose non pas de limiter les rémunérations, mais de toucher les entreprises au portefeuille "en abaissant le montant des rémunérations globales versées aux dirigeants mandataires sociaux qui est déductible des bénéfices imposables au titre de l’impôt sur les sociétés" (proposition17). Il suggère aussi un encadrement plus strict des stock-options (prop.18) et la suppression des retraites chapeaux (prop.19).

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle