Reliance montera-t-il à 15 Mds $ pour LyondellBasell ?

Le conglomérat indien Reliance Industries a fait choux blanc dans sa tentative de racheter le géant de la chimie en faillite LyondellBasell. Qu’à cela ne tienne, il fera une meilleure offre. Ou tentera sa chance ailleurs.

Partager

Reliance montera-t-il à 15 Mds $ pour LyondellBasell ?

Le conglomérat Reliance Industries, contrôlé par l'homme le plus riche de l'Inde, Mukesh Ambani, veut se lancer dans des acquisitions. Il a généré pour ce faire depuis septembre 2 milliards de dollars dans plusieurs ventes d'actions successives et devrait encore rechercher de nouvelles liquidités. Le groupe, numéro un en Inde en terme de capitalisation boursière et de chiffre d'affaires, et qui exploite plusieurs raffineries via sa branche Reliance Petroleum, a déjà en ligne de mire le géant de la chimie en faillite LyondellBasell, basé aux Pays-Bas.

Un accord entre Reliance et Lyondell, le troisième plus grand groupe de chimie, verrait la création d'un géant de l'énergie et de la chimie avec un chiffre d'affaires annuel estimé à près de 80 milliards de dollars. Reste que pour l'instant Lyondell, dont la majorité des activités est aux Etats-Unis, a pour l'instant résisté à l'offre de Reliance.

Chronologie
3 mars 2010. Le conseil d'administration du raffineur en faillite LyondellBasell aurait repoussé l'offre à 14,5 milliards de dollars déposée par l'indien Reliance, selon deux sources proches du dossier citées cette nuit par Bloomberg.

22 février 2010. Une première offre à 13,5 milliards de dollars est repoussée, selon le quotidien Wall Street Journal. Des rumeurs laissent penser que les créanciers du groupe privilégient une solution de redressement interne et la transformation d'une partie de leur dette en actions, opération qu'un rachat ne permettrait pas.

Janvier 2009. Lyondell, plombé par 24 milliards de dollars de dettes, dépose le bilan. Le groupe de chimie américain a réalisé l'an dernier un chiffre d'affaires supérieur à 50 milliards de dollars, mais le poids de sa dette (19 milliards de dollars) l'a contraint à se déclarer en faillite. Il dispose de 60 sites dans 19 pays et emploie 25.000 personnes.

Reliance pourrait finalement devoir offrir plus de 15 milliards de dollars pour conclure la transaction. En cas de refus, l’Indien élargira ses vues : le groupe canadien Value Creation, spécialisé dans les sables bitumineux de la région de l'Alberta, pourrait fortement l’intéresser. Une acquisition à l'étranger lui permettrait de diversifier ses actifs, jusqu'à présent presque entièrement concentrés en Inde, et de se lancer dans une concurrence internationale avec des rivaux chinois, européens ou américains.

En France, LyondellBasell détient la raffinerie de Berre. Les difficultés financières du chimiste néerlandais, qui a repris à Shell en 2008 le site pétrochimique provençal, impactent la région. A Fos-sur-Mer, son unité de polyéthylène de La Feuillane a stoppé sa production (72 emplois concernés). L'unité de Fos-Caban (350 salariés) devrait, elle, supprimer une soixantaine de postes, mais prévoit d'investir 6,5 millions d'euros en 2009. A Berre, les syndicats, inquiets, ont réclamé à Shell qu'il préserve les acquis obtenus lors de la cession en cas de défaillance du repreneur. Les garanties de non fermeture et de non cession octroyées par Total à 5 raffineries sur les douze françaises, juste avant les régionales, rendent difficile une réduction de voilure pour le secteur dans les 5 ans.

Lire aussi :
Reliance IndustriesLe nabab indien de l'or noir rêve de supermarchés
Reliance veut racheter LyondellBasell
LyondellBasell suspend la procédure d'arrêt de l'usine de Fos


Partager

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

Trophée

TROPHÉES DES USINES 2021

100% digital , live et replay - 27 mai 2021

Gestion industrielle et Production

Déposez votre dossier avant le 5 mars pour concourir aux trophées des usines 2021

Conférence

MATINÉE INDUSTRIE DU FUTUR

100% digital , live et replay - 27 mai 2021

Gestion industrielle et Production

Comment rebondir après la crise 2020 et créer des opportunités pour vos usines

Formation

Espace de travail et bien-être des salariés

Paris - 01 juin 2021

Services Généraux

Optimiser l’aménagement du bureau

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS