Relaxe pour l'ancien patron de Vinci jugé pour salaire abusif

NANTERRE, Hauts-de-Seine (Reuters) - Le tribunal correctionnel de Nanterre (Hauts-de-Seine) a relaxé Antoine Zacharias, ex-P-DG de Vinci, jugé pour des gains jugés abusifs de plusieurs dizaines de millions d'euros de 2004 à 2006.

Partager

Ce procès concernant le géant des travaux publics était le premier du genre à viser une société française cotée en bourse.

Le parquet, à l'origine de la poursuite, avait demandé dans la matinée deux ans de prison avec sursis et 375.000 euros d'amende, mais il n'a pas été suivi. Le tribunal juge que l'incrimination d'abus de biens sociaux n'est pas constituée et rappelle qu'il n'est "juge de la gouvernance des entreprises".

En cas de condamnation, le tribunal aurait créé un précédent juridique sur les salaires des grands patrons.

Thierry Lévêque, édité par Sophie Louet

Partager

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

Trophée

TROPHÉES DES USINES 2021

100% digital , live et replay - 27 mai 2021

Gestion industrielle et Production

Déposez votre dossier avant le 26 février pour concourir aux trophées des usines 2021

Conférence

MATINÉE INDUSTRIE DU FUTUR

100% digital , live et replay - 27 mai 2021

Gestion industrielle et Production

Comment rebondir après la crise 2020 et créer des opportunités pour vos usines

Formation

Espace de travail et bien-être des salariés

Paris - 01 juin 2021

Services Généraux

Optimiser l’aménagement du bureau

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS