Relation clients-fournisseurs : le médiateur tire la sonnette d’alarme

Les relations clients-fournisseurs se seraient fortement dégradées au cours de l’année 2013, selon les résultats d’une enquête réalisée par la médiation des relations interentreprises et l’association Croissance Plus, et publiée ce jeudi 21 novembre. Le constat est très négatif. Trop négatif ? Au moins l’enquête a-t-elle le mérite de remettre sur le devant de la scène les problèmes de relations interentreprises.

Partager
Relation clients-fournisseurs : le médiateur tire la sonnette d’alarme

Ce jeudi 21 novembre, la médiation des relations interentreprises et l’association Croissance Plus dévoilent les résultats d’une enquête sur l’évolution des relations entre donneurs d’ordres et fournisseurs. Cette étude, publiée dans le magazine Challenges, montre une nette dégradation des relations au cours de l’année 2013.

Entre juillet et octobre, les fournisseurs de grands groupes français ont été invités à se prononcer sur la perception générale de leurs relations avec leurs donneurs d’ordres. Le résultat semble sans appel : les relations n’auraient pas évolué ou se seraient dégradées pour une écrasante majorité d’entreprises (86 % des répondants).

Le constat apparaît encore plus inquiétant en ce qui concerne les délais de paiement : plus de la moitié des dirigeants interrogés (57 %) ont observé une dégradation de la durée de règlement. Ils ne sont que 5 % à constater une amélioration en la matière.

Pierre Pelouzet tire la sonnette d’alarme. Présent ce matin au salon Midest, le salon international de la sous-traitance, le médiateur national des relations interentreprises dénonce un "retour de l’esprit court-termiste" chez les acheteurs des grands groupes. "Alors que l’on entre-aperçoit une fragile reprise économique, il est crucial de restaurer la confiance entre les grands groupes et leurs fournisseurs afin que ces derniers n’aient plus peur de voir leurs contrats signés mais non respectés", indique-t-il.

Un tableau un peu noirci ?

Les résultats de cette enquête doivent être considérés avec précaution, selon Emmanuel Leprince, directeur général de l’association Pacte PME qui œuvre pour le développement des PME fournisseurs de grands groupes. La méthode de notation aurait tendance, selon lui, à mettre en avant les avis négatifs. "On a demandé aux fournisseurs de noter leurs donneurs d’ordres avec une note entre 1 et 10, et seuls les notes au-delà de 8 ont été considérées comme des avis positifs", justifie-t-il.

La couverture de Challenges aurait-t-elle été voulue volontairement tapageuse ? A l’occasion d’une conférence sur les relations partenariales qui s’est tenue ce matin sur le salon Midest, et alors qu’il était interrogé sur le déficit de visibilité de la médiation, Pierre Pelouzet reconnaissait qu' "en France la communication négative a plus d’impact que la positive". La médiation et Croissance Plus auraient-ils pu “noircir” quelque peu le tableau des relations entre donneurs d’ordres et fournisseurs ? Force est de constater que l’enquête aura eu le mérite de remettre en lumière les nombreux problèmes qui subsistent dans le paysage industriel français et continuent de faire disparaître chaque jour de nombreuses PME et grèvent la compétitivité française. Assurément, une enquête présentant des fournisseurs réjouis des relations avec leurs clients n’aurait pas eu le même impact sur l’opinion publique...

Frédéric Parisot

Source : médiation des relations interentreprises / Croissance Plus / Opinion way

PARCOURIR LE DOSSIER

Tout le dossier

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un...

Écouter cet épisode

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe. 

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos...

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

WESER

Technicien Qualité (H/F)

WESER - 29/08/2022 - CDI - TOURS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

976 - DEMBENI

Réalisation des travaux de densification (réhabilitation et extension ) et création d'un réfectoire du groupe scolaire en T22.

DATE DE REPONSE 01/01/1970

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS