L'Usine Nouvelle

Quotidien des Usines

Relance de la production de calcium dans les Hautes-Alpes

, ,

Publié le

Production

Relance de la production de calcium dans les Hautes-Alpes

MG Serbien, une entreprise serbe permettra à Elsa Metal, dans les Hautes-Alpes, de produire à nouveau le métal alcalino-terreux utilisé dans la production d’acier.

Il y a un an la société Elsa Metal, n’ayant pas trouvé le million d’euros nécessaire au financement de sa diversification, demandait sa mise en liquidation, entrainant le licenciement de ses 26 salariés. Aujourd’hui le site de production de calcium de La Roche-de-Rame (Hautes-Alpes) s’apprête à redémarrer.

Après avoir racheté l'ensemble de l'outillage et les fours du site, le groupe serbe MG Serbien a reçu l’aval de Rio Tinto Alcan, propriétaire des sols, pour relancer l’activité. Le leader européen de la production de magnésium, détenu par Milan Dvojakovic qui a pris le million d’euros sur ses fonds propres, va utiliser l’usine de La Roche-de-Rame pour produire le calcium nécessaire à la sidérurgie.

Avant sa mise en sommeil, cette usine était le plus grand site de production de calcium en Europe. Utilisant un traitement pyrométallurgique, il disposait de larges capacités de réduction à haute température, de distillation sous vide, de re-fusion, d'hydruration et nitruration. L’existence du site qui faisait partie de la galaxie Pechiney, avait ensuite vécu une existence mouvementée, connaissant de nombreux propriétaires.

Dans un premier temps, une quinzaine de salariés devraient être embauchés. Puis le nombre de travailleurs sur le site devrait repasser à une trentaine. Dans une zone industrielle fragilisée, « nous avons tout fait pour que le site ne devienne pas orphelin, sachant que sa petite taille freinerait les perspectives de réhabilitation. Une fois trouvé un candidat, la priorité était d'obtenir des garanties sur la dépollution du lieu. Tous nos objectifs ont été atteints », a déclaré le maire Michel Frison, devant la presse régionale. Après l’investissement initial, la région devrait aider à la revitalisation du site, a confirmé le vice-président du conseil régional.

Située dans le sud-est de la Serbie, dans la ville de Baljevac, MG Serbien a été privatisée il y a quatre ans, recevant un investissement de 2,5 millions d’euros. L’entreprise a deux activités principales, la mine de Dolomite et l’usine de production de magnésium primaire ainsi que des capacités de recyclage. Construite en 1979, l’usine a une capacité mensuelle de 700 tonnes de magnésium pur. Construite sur le modèle de Pechiney Marignac (31), aujourd’hui fermée, elle est la seule de ce type en Europe. Son activité est toutefois en sommeil actuellement, face à la concurrence chinoise et à la déprime du marché. Par contre son activité de recyclage continue de fonctionner.


Daniel Krajka


Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte