Rejet de la plainte de Blue Origin contre la Nasa

WASHINGTON (Reuters) - Le GAO, l'équivalent américain de la Cour des comptes, a rejeté vendredi un recours déposé par Blue Origin, la société spatiale fondée par le milliardaire Jeff Bezos, contre la décision de la Nasa de choisir un seul fournisseur d'atterrisseur lunaire.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Rejet de la plainte de Blue Origin contre la Nasa
Le GAO, l'équivalent américain de la Cour des comptes, a rejeté vendredi un recours déposé par Blue Origin, la société spatiale fondée par le milliardaire Jeff Bezos, contre la décision de la Nasa de choisir un seul fournisseur d'atterrisseur lunaire. /Photo d'archives/REUTERS/Mike Blake

Blue Origin avait contesté en avril dernier le contrat de 2,9 milliards de dollars accordé par l'agence spatiale américaine à sa concurrente SpaceX, la firme fondée par Elon Musk, pour le développement d'un vaisseau destiné à emmener des astronautes sur la Lune dès 2024.

Le Government Accountability Office (GAO) a déclaré avoir "rejeté les arguments selon lesquels la Nasa a agi de manière inappropriée en attribuant un seul contrat à SpaceX".

Selon Blue Origin, la Nasa était tenue de procéder à plusieurs attributions.

Blue Origin n'était pas immédiatement disponible pour un commentaire.

(David Shepardson; version française Camille Raynaud, édité par Jean-Stéphane Brosse)

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS