Réinventer l'automobile, les constructeurs en ont-ils vraiment envie ?

Partager

De l'eau, du vert, beaucoup de vert et un peu d'électricité... c'est la recette que les constructeurs nous proposent pour cette nouvelle édition du Mondial de l'automobile. Mais immanquablement, ces initiatives nous laissent un peu sur notre faim. Salon après salon, tous les constructeurs nous promettent des voitures propres et présentent des hybrides, des véhicules « zéro émission », des propulsions électriques... mais -à l'exception notable de Toyota et de Honda- aucune marque n'a encore réellement franchi le pas de la commercialisation.

Certes, les délais de développement sont très longs en matière d'automobile (il faut trois ans pour développer un nouveau modèle).
Certes, les contraintes technologiques sont élevées. Mais n'est-ce pas aussi une affaire de volonté et de vision ?

Prenons l'exemple de la première voiture low-cost, la Logan. Elle n'avait suscité au départ que quelques sarcasmes et du mépris de la part des ingénieurs confortablement installés dans leurs certitudes. Dix ans après son lancement, force est de constater que Louis Schweitzer avait pourtant vu juste contre l'avis de la majorité. C'est cette vision qui manque aujourd'hui aux constructeurs. Peinant à s'extraire de l'emprise du bon vieux moteur à combustion, il présente, en souriant, leurs projets de véhicules zéro émission. Chez Renault, le seul véhicule zéro émission présenté n'est encore qu'un simple concept alors qu'il promet une voiture dans deux ans. Et, chez PSA, malgré les discours de Christian Streiff, en coulisse, les ingénieurs ne cachent pas leur scepticisme. Un temps de flottement que de petites marques, comme Heuliez ou Venturi en France et Tesla aux Etats-Unis, mettent à profit pour se positionner sur ce marché. Carlos Ghosn, lui-même, le reconnaît : « n'importe quelle marque peut disparaître du jour au lendemain sans que personne ne s'en aperçoive. » Espérons pour les « vieux » constructeurs que sa vision ne soit pas prémonitoire.

Thibaut De Jaegher

Partager

NEWSLETTER Economie Social et management
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS