Technos et Innovations

Régime sec pour la filière automobile

, , ,

Publié le

Le Salon Equip'Auto ouvre ses portes aujourd'hui à Villepinte avec 2000 exposants de plus de 60 pays, dans une ambiance morose.

L'heure est à la sophistication croissante des véhicules mais le bénéfice d'image va aux constructeurs. Les équipementiers, doivent réaliser des modules de plus en plus complexes, gourmands en recherche et développement, tout en subissant les foudres de services achats de plus en plus économes. Le credo qualité-coûts-délais est plus que jamais d'actualité. Ils ont également été obligés de suivre les investissements de leurs grands donneurs d'ordre dans leurs implantations à l'étranger.

Les équipementiers hexagonaux pourraient  même voir une chute de leur chiffre d'affaires de l'ordre de 5 % au deuxième trimestre. Avec une balance commerciale négative (-23 % au premier semestre), la filière française voit ses importations augmenter, notamment en Europe Centrale mais ses exportations chutent  fortement vers l'Allemagne et l'Italie. La menace serait au niveau de l'emploi, les effectifs de l'ordre de 109 600 personnes devraient connaître un fléchissement.
 
Au niveau mondial, l'heure n'est plus pour les acteurs de rang 1, les 100 premiers, aux méga- fusions, consommatrices de capitaux, mais à la consolidation. Certains français tirent malgré tout profit de la situation comme Faurecia, Valeo, Plastic Omnium de par leur spécialité et de par leur position.

Quant aux  acteurs de rang 2, plus de 2000 dans le monde, les sous-traitants qui livrent les gros équipementiers, les experts prévoient des rapprochements ou des absorptions par secteurs géographiques plutôt que par métiers. Néanmoins, leur situation est plus que fragile. Il leur reste à fournir de gros efforts en matière de R&D, de qualité, de compétitivité.
Anna Zagroun

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte