Regain d'intérêt pour la propulsion nucléaire

Partager

Courant juin, l'Agence Spatiale Européenne (ESA) devrait publier la première étude de faisabilité autour de la propulsion dite « open magnetic fusion ». Proposée pour la première en 1957, la propulsion spatiale par fusion nucléaire permettrait théoriquement d'atteindre Mars en deux mois ... Cette technologie qui ne débouchera probablement pas avant 30 ans (certains estiment même ce délais entre 50 et 100 ans), mobilise toutefois une petite douzaine de chercheurs à travers le monde. Cet article fait le point sur les différentes solutions explorées en s'appuyant sur les explications du professeur émérite en ingénierie nucléaire de l'Université du Michigan, Terry Kammash , qui travaille sur le sujet depuis plus de vingt ans.


The Engineer, 3 au 15 mai 2005,p.28-31 .- « Star potential », M.Glaskin

Partager

NEWSLETTER Innovation
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS