Réfrigérateurs et micro-ondes, les autres victimes de la pénurie de puces

La pénurie mondiale de puces électroniques, qui a bousculé les chaînes de production des constructeurs automobiles, empêche désormais les producteurs d'appareils électroménagers de répondre à la demande, selon le président de Whirlpool en Chine.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Réfrigérateurs et micro-ondes, les autres victimes de la pénurie de puces
La pénurie mondiale de puces électroniques, qui a bousculé les chaînes de production des constructeurs automobiles, empêche désormais les producteurs d'appareils électroménagers de répondre à la demande, selon le président de Whirlpool en Chine. /Photo d'archives/REUTERS/Steve Marcus

Après l'automobile, l'électroménager est perturbé par les pénuries de composants électroniques. C'est ce qu'explique le dirigeant de Whirpool en Chine. Le groupe américain, l'un des premiers fabricants au monde d'électroménager, a vu ses exportations de produits de la Chine vers l'Europe ou les États-Unis baisser certains mois jusqu'à 25%, a déclaré Jason Ai à Reuters. "D'un côté, nous devons satisfaire la demande intérieure d'appareils, de l'autre côté, nous sommes confrontés à une explosion des commandes à l'exportation. En ce qui concerne les puces, pour ceux d'entre nous qui sont en Chine, c'était inévitable", a-t-il dit lors de l'Appliance and World Electronics Expo à Shanghai.

Manque de microcontroleurs

L'entreprise a eu du mal à se procurer suffisamment de microcontrôleurs, de simples processeurs qui font marcher plus de la moitié de ses produits, notamment les micro-ondes, les réfrigérateurs et les machines à laver.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Hangzhou Robam Appliances Co Ltd, un fabricant chinois d'appareils électroménagers comptant plus de 26.000 employés, a dû retarder de quatre mois la sortie d'une nouvelle hotte aspirante haut de gamme parce qu'il ne pouvait pas se procurer suffisamment de microcontrôleurs.

"La plupart de nos produits sont déjà optimisés pour une utilisation dans une maison intelligente, c'est pourquoi, bien sûr, nous avons besoin de beaucoup de puces", a déclaré Dan Ye, directeur marketing chez Robam. Il a ajouté que l'entreprise avait trouvé plus facile de s'approvisionner en puces en Chine qu'à l'étranger, ce qui l'a incitée à réévaluer ses futurs approvisionnements.

La pénurie de puces, qui a commencé réellement à la fin du mois de décembre, a été provoquée en partie par les estimations erronées des constructeurs automobiles et par l'explosion des ventes de smartphones et d'ordinateurs portables, alimentée par la pandémie. Elle a contraint les constructeurs automobiles, dont General Motors, à réduire leur production, et a augmenté les coûts pour les fabricants de smartphones tels que Xiaomi Corp.

Avec Reuters (Josh Horwitz et la rédaction de Shanghai, version française Anait Miridzhanian, édité par Blandine Hénault)

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS