L'Usine Energie

Réformer l'Arenh, une urgence pas que pour EDF

Aurélie Barbaux , ,

Publié le

Pour lire l’intégralité de cet article, testez gratuitement L’Usine Nouvelle - édition Abonné

Analyse

Réformer l'Arenh, une urgence pas que pour EDF
Le mécanisme de l’Arenh oblige EDF à vendre 100 térawattheures de son électricité nucléaire au tarif de 42 euros le mégawattheure aux fournisseurs qui le demandent.
© RTE

Des mois que le chiffon brûle entre EDF et les fournisseurs alternatifs d’électricité. En cause, le mécanisme de l’Arenh – l’Accès régulé à l’électricité nucléaire historique – , qui oblige EDF à vendre, jusqu’en 2025, 100 térawattheures de son électricité nucléaire au tarif de 42 euros le mégawattheure aux fournisseurs qui le demandent. Mais sans autre obligation de leur part que de passer commande en novembre pour toute l’année suivante.

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS
Pour un accès immédiat, payez en ligne par carte bleue

En vous abonnant à L’Usine Nouvelle, vous accédez à :

  • Une vision unique de l’industrie en France et dans le monde
  • Une couverture inégalée de l’actualité des usines en région
  • Un décryptage exclusif de la digitalisation de l’industrie et des services
  • La base de référence des 20 000 premières entreprises et sites industriels
En vous abonnant à l'Usine Nouvelle
Déjà abonné?
Connectez-vous
Pas encore abonné?
Abonnez-vous
Mot de passe perdu

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau.

Les entreprises qui font l'actu

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte