Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Auto

Réforme orthographique : Citroën ne veut pas perdre ses chevrons !

, ,

Publié le

Les amateurs de la langue française ont vivement réagi cette semaine à l'annonce de l'entrée dans les manuels scolaires de la réforme orthographique de 1990 (écrire nénuphar "nénufar" et oignon "ognon" ne sera plus considéré comme une faute !). 

Suite à la réforme orthographique, Citroën a posté une réaction originale sur son compte Facebook. Alors que sur les réseaux sociaux, le hashtag #jesuiscirconflexe permet de partager sa peine de voir "l'accent au chapeau" disparaître de nombreux mots (comme "coût" ou "jeûne"), le constructeur ne veut en effet pas perdre ses chevrons !

Ça ne nous arrange vraiment pas, ça… Comment on fait, l’Académie française, avec la #ReformeOrthographe ? #JeSuisAccentCirconflexe

Posted by Citroën on Thursday, February 4, 2016

 

Réagir à cet article

1 commentaire

Nom profil

08/02/2016 - 08h03 -

C est n importe quoi: les chevrons viennent du fait qu'André Citroen est venu de Pologne et à apporté des engrenages en forme de chevrons. Ils transmettaient mieux le couple et étaient plus silencieux. D'où son logo en forme de chevrons.
Répondre au commentaire
Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Les entreprises qui font l'actu

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle